États-Unis

04 décembre 2017 18:16; Act: 05.12.2017 13:59 Print

Ivre, il va au snack et se fait un burger à 3h du mat'

Le seul employé du fast-food s'étant assoupi, un jeune homme alcoolisé s'est glissé en cuisine pour faire lui-même le travail. Sa série de selfies a amusé le web, un peu moins la police.

  • par e-mail
Sur ce sujet

En voilà une façon originale de finir une soirée bien arrosée! L'Américain Alex Bowen a fait marrer des dizaines de milliers d'internautes en documentant sa folle virée dans un fast-food de West Columbia (Caroline du Nord). Jeudi dernier, après avoir quelque peu forcé sur la boisson, le jeune homme a eu bien du mal à trouver le sommeil. Son ventre criant famine, l'Américain s'est dit qu'il se ferait bien un petit casse-croûte. «Je n'arrivais pas à dormir donc je suis allé chez Waffle House. Et devinez quoi: tous les gens qui bossaient étaient endormis», a-t-il écrit sur Facebook.

Effectivement, il était 3h du matin. Et à cette heure-là, seul un employé était encore à son poste, mais il s'était assoupi. Après avoir attendu une dizaine de minutes que quelqu'un veuille bien venir le servir, Alex a fini par perdre patience et s'est glissé lui-même en cuisine. «Je me suis mis aux fourneaux et je me suis fait un énorme double burger avec supplément cornichon. Quand j'ai fini, j'ai nettoyé la plaque, récupéré mon bien mal acquis et j'ai filé», a-t-il expliqué à la chaîne WISTV. Après avoir décuvé, l'Américain a refait un petit passage au Waffle House pour payer son repas.

L'histoire d'Alex a bien faire rire les internautes, moins les autorités: sa série de selfies pourrait lui valoir des poursuites pour intrusion, relève ABC News. Quant à l'employé surpris en train de piquer un somme, il a été suspendu une semaine. La chaîne Waffle House semble cependant prendre cet incident avec humour: «Visiblement, Alex dispose de sérieuses qualités de cuisinier. On aimerait discuter avec lui d'un boulot et on pense que l'on pourrait lui faire une offre amusante», a-t-elle écrit dans un communiqué.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • la taupe le 05.12.2017 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    "Assoupi" je pense que le mec qui se fait un burger devait faire légèrement beaucoup de bruit.... et si c'était un cambrioleur, le gars serait mal.... mais bon la chaine Waffle House semble bien prendre tout cela....

  • Grand Maître le 04.12.2017 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    He oui !Heureusement que ce n'etait pas une banque.

Les derniers commentaires

  • la taupe le 05.12.2017 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    "Assoupi" je pense que le mec qui se fait un burger devait faire légèrement beaucoup de bruit.... et si c'était un cambrioleur, le gars serait mal.... mais bon la chaine Waffle House semble bien prendre tout cela....

  • Grand Maître le 04.12.2017 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    He oui !Heureusement que ce n'etait pas une banque.