Turkménistan

09 janvier 2018 08:06; Act: 09.01.2018 09:40 Print

Le dictateur ne veut pas voir de voitures noires

L'autoritaire leader du Turkménistan, en Asie centrale, s'est trouvé une nouvelle lubie. Il veut faire repeindre les voitures qui circulent dans sa capitale.

storybild

Président depuis 2006, l'autoritaire Gurbanguly Berdimuhamedow entretient un culte de la personnalité. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Quelle mouche a encore piqué le dirigeant turkmène? Depuis peu, les propriétaires de voitures noires ont reçu l'ordre de repeindre leur véhicule, rapporte Radio Azatlyk, antenne locale de Radio Free Europe, relayé par The Diplomat. Les véhicules non conformes seraient placés à la fourrière sans préavis.

Aucune justification officielle n'a été diffusée. Aussi, les spéculations vont bon train quant au motif de cette mesure. À Achgabat, on dit que le très autoritaire président Gurbanguly Berdymuhamedov, superstitieux, aurait horreur des couleurs sombres. Réélu l'an passé avec 98% des voix, l'homme n'a-t-il pas fait garnir sa capitale d'une incroyable quantité de monuments en marbre blanc, que domine sa propre statue en or?

Marottes

De fait, Berdymuhamedov a bien d'autres marottes automobiles: ces dernières années, il a banni les vitres teintées, les voitures noires importées et même les porte-bonheur et autres gadgets traditionnellement pendus aux rétroviseurs.

Les carrossiers, eux, se frottent les mains. Le prix qu'ils exigent pour repeindre une voiture aurait bondi de 50% en quelques jours. Une dépense exorbitante pour beaucoup de Turkmènes. L'ancienne ­république soviétique traverse une crise économique profonde, accompagnée de pénuries affectant des produits de base comme la farine, le sucre ou l'huile.

(L'essentiel/arg)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • David le 10.01.2018 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    il est de quelle couleur son costume ?

  • cadeau de Noël le 09.01.2018 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il doit avoir plusieurs carrossiers dans sa famille et a voulu leur faire plaisir...

  • Genius le 09.01.2018 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un génie très stable...

Les derniers commentaires

  • Laangen Lulatch le 10.01.2018 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il a décidé que c'est bleu marine ... très très très foncé, n'ose pas de voir autrement, si non ... mdr

  • Tam le 10.01.2018 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour le niveau par ici...

  • ceraphyn le 10.01.2018 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez nous, la dictature pseudo-écolo ne va pas tarder à interdire la voiture tout court...

  • David le 10.01.2018 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    il est de quelle couleur son costume ?

  • Toni le 10.01.2018 02:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si le gouvernement Luxembourgeois change la couleur de ses voitures officielles je parie que ce sera ROSE....