En France

03 décembre 2017 14:55; Act: 04.12.2017 10:44 Print

Le père Noël fait une chute spectaculaire

L'inauguration du marché de Noël a failli virer au drame, vendredi, à la mairie de Clamart, dans les Hauts-de-Seine, lors de la descente en rappel du père Noël.

Sur ce sujet

Quand il s'agit d'organiser le marché de Noël, la mairie de Clamart (Hauts-de-Seine), en France, voit les choses en grand et ne lésine pas sur les moyens. Après un appel d'offres, elle a mandaté une entreprise spécialisée en événementiel pour préparer un spectacle grandeur nature. La trame de l'histoire: le père Noël devait descendre en rappel du haut de la tour de la mairie pour distribuer des jouets aux enfants, le tout en présence d'une foule des grands jours.

Vendredi, ce qui n'était qu'un projet devient réalité. Autour de 18h30, un cascadeur flanqué d'un costume rouge et d'une barbe blanche se présente à la fenêtre de la tour de la mairie et engage une descente en rappel sous les applaudissements du public, rapportent nos confrères du Parisien. Jusque-là tout se passe comme prévu: sur la façade, le cascadeur sautille, grimpe d'une fenêtre à une autre, à mesure que se joue la traditionnelle chanson «Petit papa Noël». La foule est en liesse, mais c'est compter sans un imprévu de taille.

«Ça ne m'a pas fait rire»

Alors que les projecteurs sont rivés sur le père Noël, la corde à laquelle il est suspendu et qui est censée l'assurer se détache soudainement, à environ 4 mètres de l'arrivée. Dans l'immédiat, les spectateurs ne savent pas s'il faut en rire ou en pleurer. Mais ils réalisent rapidement que la chute de celui qui faisait leur bonheur a fort heureusement été amortie par le toit d'une tente en plastique.

«Je ne l'ai pas vu tomber mais j'ai entendu le bruit de sa chute sur la tente», explique Jean-Didier Berger, le maire (LR), présent à l'inauguration. «Il n'a même pas fait un tour à l'infirmerie», mais l'incident ne devrait pas en rester là. «Ça ne m'a pas fait rire. Je vais demander des comptes à la société», mentionne Jean-Didier Berger, qui souligne qu'heureusement cet épisode a été plus proche de «Vidéogag» que de «Faites entrer l'accusé».

Pour finir, l'inauguration du marché de Noël, s'est poursuivie dans la quiétude à Clamart. Le père Noël a pu faire des photos avec les enfants et leur distribuer des «jouets par milliers».

(L'essentiel/eto)