À Londres

12 septembre 2017 18:28; Act: 14.09.2017 10:10 Print

Les égouts bouchés par 130 tonnes de graisse

C'est le plus gros amas de graisse jamais découvert dans les égouts de Londres: la compagnie des eaux Thames Water a estimé, mardi, qu'il lui faudrait trois semaines pour l'évacuer.

storybild

Le monstre de graisse s'étend sur une longueur de 250 mètres et pèse l'équivalent de onze bus à impériale. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

«Ce fatberg est le plus grand que nous ayons jamais vu», a assuré Matt Rimmer, chef des réseaux déchets de Thames Water, dans un communiqué. «C'est un véritable monstre qui a durci et nécessite beaucoup de main-d’œuvre et de machinerie pour être enlevé», a-t-il ajouté. L'énorme bloc est composé de graisses, lingettes hygiéniques et couches-culottes qui se sont agglomérées dans les canalisations situées sous une importante artère de Whitechapel (est de la capitale britannique).

Il s'étend sur une longueur de 250 mètres et pèse l'équivalent de onze bus à impériale, a précisé Thames Water. «C'est comme essayer de briser du béton. C'est frustrant car ces situations sont totalement évitables. Elles sont causées par des matières grasses évacuées dans les éviers et des lingettes hygiéniques jetées dans les toilettes», a regretté Matt Rimmer.

Huit personnes mobilisées

Les travaux d'évacuation ont démarré cette semaine. Ils mobilisent une équipe de huit personnes qui recourent à des lances jet haute pression pour briser la masse. Celle-ci est ensuite évacuée vers un site de recyclage à Stratford (est de Londres). Thames Water dessert 15 millions d'habitants à Londres et la Thames Valley. La compagnie dit consacrer un million de livres (1,1 million d'euros) par mois pour désobstruer ses canalisations.

Le précédent record était détenu par un «fatberg» de 15 tonnes découvert en 2013 dans le sous-sol de Kingston (sud-ouest de Londres), qu'il avait fallu dix jours pour évacuer.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 12.09.2017 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est triste que certaines personnes n'arrivent toujours pas à comprendre qu'il ne faut pas jeter des résidus de cuisine, ni des lingettes, dans la canalisation.

  • Nigel Forbes le 13.09.2017 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Certaines pratiques sont vriment déplorables.

  • Grand Maître le 13.09.2017 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment peuvent ils être sans masque..Bizarre cette photo.

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 13.09.2017 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment peuvent ils être sans masque..Bizarre cette photo.

  • Tony boy le 13.09.2017 11:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si la commune ferait son travail pas de problème c'est comme partout

  • Angoiser le 13.09.2017 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'humain est déplorable nous sommes des destructeurs et auto destructeurs

  • Nigel Forbes le 13.09.2017 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Certaines pratiques sont vriment déplorables.

  • Peace & Love le 12.09.2017 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est triste que certaines personnes n'arrivent toujours pas à comprendre qu'il ne faut pas jeter des résidus de cuisine, ni des lingettes, dans la canalisation.