«Unhappy Meal»

04 avril 2018 14:21; Act: 04.04.2018 14:54 Print

«Les femmes de ménage ont jeté mon œuvre d'art»

Une artiste suisse a récemment exposé à Hong Kong une de ses créations imitant un Happy Meal de McDonald's. Or, le personnel de nettoyage l'a visiblement confondue avec un déchet.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le gratin de la scène artistique était à Hong Kong ces deux dernières semaines. Comme de nombreux autres professionnels du milieu, la Suissses Carol May comptait elle aussi présenter une de ses œuvres à la Harbour Art Fair. «L'exposition était dans un hôtel où les chambres ont été aménagées en point de vente», explique-t-elle à 20 Minuten.

Elle fait partie du collectif a-space, qui a financé un des stands de l'exposition. «Un ami artiste de Chine était sur place et s'est occupé de notre stand ainsi que des clients intéressés». Comme elle n'a pas pu se rendre à Hong Kong en personne, elle avait donc fait envoyer une de ses créations, nommée «Unhappy Meal». Elle fait allusion au Happy Meal de McDonald's. «La boîte est une allusion ironique à notre société de consommation et aux stratégies médiatiques des grandes entreprises». Son but: faire réfléchir les gens afin qu'ils se demandent si un Happy Meal rend réellement heureux les enfants.

«Maintenant, je peux en rire»

Carol May aime bien imiter des produits déjà existants tout en les modifiant. «Même si mon "Unhappy Meal" ne semble être qu'une boîte en carton, j'ai investi beaucoup de temps, de travail et d'argent». Et ses efforts pour imiter la fameuse boîte rouge du géant du fast food semblent avoir porté leurs fruits puisque le personnel de nettoyage de l'hôtel l'a prise pour une vraie. «Mon ami sur place m'a écrit pour me dire que les femmes de ménage avaient jeté mon œuvre. Au début, j'étais totalement choquée. Mais maintenant, je peux en rire».

Même si l'hôtel a rapidement pu repêcher sa création de la poubelle, l'«Unhappy Meal» a été abîmé et est donc sans valeur. Carol May explique être en contact avec l'établissement et espère pouvoir se faire rembourser le prix de son œuvre, soit environ quelque 300 euros.

(L'essentiel/wed/ofu)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Luc Pari le 04.04.2018 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, si la femme de ménage ne se rend pas compte qu'il s'agit d'art, il ne s'agit peut-être pas d'art

  • Fred le 04.04.2018 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Décidément soit le monde est fou mais dire d'un sac Mc Donald que c'est une oeuvre d'art. C'est comme ce tableau blanc avec un point noir minuscule au milieu qui c'est vendu plus de 1 million d'euro????

  • Moije le 04.04.2018 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour une poignée de personnes style bobo c'est de l'art alors que pour la plupart c'est des ordures ou du déchet. cherchez l'erreur

Les derniers commentaires

  • Dominique le 04.04.2018 23:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas l'art qu'elles maîtrisent le plus les femmes de ménage.

  • Kevin Bacon le 04.04.2018 23:21 Report dénoncer ce commentaire

    À macdo aussi ils font du lard.

  • ceraphyn le 04.04.2018 22:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas de confusion. C'était un déchet.

  • mortederire le 04.04.2018 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    ben quand on voit une ordure trainer, on l'enlève quand on est une bonne femme de ménage, faut pas s'étonner non plus, ca me fait bien rire, ce n'est pas la première fois qua ca arrive

  • HarleyGirl le 04.04.2018 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Cette femme de ménage zélée n'est pas à blâmer parce que franchement ça ressemble plus à une boîte vide qu'à une oeuvre d'art lol