En Espagne

11 décembre 2016 16:36; Act: 12.12.2016 14:55 Print

Manifestants nus et en sang contre la fourrure

Des dizaines de manifestants nus, le corps maculé d'éclaboussures rouges, se sont rassemblés dimanche, dans le centre de Barcelone, pour protester contre les manteaux en fourrure.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Combien de vies uniquement pour un manteau?», pouvait-on lire sur une affiche brandie par Luisa Escribano, 53 ans, et sa fille Barbara, 21 ans, agenouillées au milieu des manifestants gisant inertes, blottis les uns contre les autres, sur le sol. Luisa juge «très important d'attirer l'attention sur ce qui arrive aux animaux. Leur sort est largement ignoré du grand public», estime-t-elle.

«Les vêtements de fourrure ont été associés, d'une manière erronée, au luxe et à la mode», a souligné Aida Gascon, responsable de la branche espagnole de l'organisation de défense des droits des animaux AnimaNaturalis qui a organisé la manifestation. «Mais si nous pouvons montrer la souffrance qu'il y a derrière un manteau de fourrure et promouvoir les nombreuses alternatives vestimentaires qui ne nécessitent pas le sacrifice d'une vie animale, nous pouvons inciter les gens à ne plus acheter de fourrure», a-t-elle ajouté.

Chaque année, plus de 60 millions d'animaux - dont plus de 32 millions dans l'Union européenne - sont tués dans le monde pour leur peau destinée à la confection de manteaux et autres articles, selon AnimaNaturalis. L'Europe produit 70% de la fourrure de vison utilisée dans le monde, et 63% de la fourrure de renard, selon l'organisation. Le Danemark et la Finlande sont les plus importants producteurs et exportateurs de fourrure de renard et vison du monde. La Russie, le Canada, la Suède et les Pays-Bas sont également d'importants pays producteurs.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Genereux le 11.12.2016 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne s'agit pas d'imposer des idées a qui que ce soit, mais si de stopper les tortures infligées aux animaux sans nécessité !!!

  • Nadine Laquiche le 12.12.2016 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    A chacun de prendre ses responsablilités. Tant qu'il y aura de la demande, il y aura un business. (C'est comme la drogue et la prostitution).

  • Syoss le 12.12.2016 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense! que depuis les premières manifestations jusqu'à celles d'aujourd'hui, heureusement, beaucoup déjà changé. Non, en fait je ne le pense pas seulement, je le sais. C'est tout simplement un fait. La plupart des mentalités ont bien évoluées. Donc oui, cette manifestation aussi aidera à changer des choses.

Les derniers commentaires

  • Jessica le 12.12.2016 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant que l'homme ne se remettra pas en question et continuera sa cruauté envers tous les animaux il contribuera seul à sa perte!!! Merci aux activistes car c'est très dur d'être seul contre tous et pourtant nous on ne fait de mal à personnes!!!

  • Kanit le 12.12.2016 19:41 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends plus rien, il m'a semblé que ces vêtements étaient interdits! Est ce que je me trompe? En tout cas j'ai vu des gens revenant d'un pays d'Asie se faire confisquer des produits faits avec des peaux de crocodile!

    • CLAUDE le 12.12.2016 22:50 Report dénoncer ce commentaire

      On met aussi du cuir et il ne pousse pas sur les arbres la meme Chose ou on a enlever la fourrure

  • Filax le 12.12.2016 19:15 Report dénoncer ce commentaire

    Pas tous les élevages torturent les animaux! De nouveau on généralise!

  • Slic le 12.12.2016 18:16 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que tous ces commentateurs si préoccupés ne mangent pas de homards, de grenouilles, d'escargots ou du foie gras!

  • Chica le 12.12.2016 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois que les conditions ne sont pas connues de tous. Les animaux sont élevés pour leur fourrure et rien d'autre. Ils sont maltraités ils souffrent! renseignez-vous! Quand j'en vois qui portent des bonets avec un pompom en fourrure, en quoi le pompon tient chaud?????????? ce n'est que pour le luxe. Et ça me met en rage.

    • Slic le 12.12.2016 18:13 Report dénoncer ce commentaire

      Ca vous met en rage? J'espère que vous ne portez pas une blouse en soie!

    • Giulia le 12.12.2016 18:42 Report dénoncer ce commentaire

      Chica@ je suis avec vous. On peut voir sur internet la façon dont sont tués les animaux (renards, visons, castors, chiens ...et j'en passe), c'est insoutenable !! c'est inqualifiable. je répète : nombreux sont les personnes insensibles.

    • Fiax le 12.12.2016 19:16 Report dénoncer ce commentaire

      Voyez vous Chica et Giulia, si je mets un vêtement qui me plaît et dans lequel je me sens bien je ne demande pas si quelqu'un qui me voit se met en rage! Que cela plaise ou déplaise à des gens me laisse froid!

    • Giulia le 12.12.2016 20:15 Report dénoncer ce commentaire

      Ha ? Cela vous laisse froid ? Alors, à quoi vous sert votre fourrure ? .

    • Filax le 13.12.2016 07:34 Report dénoncer ce commentaire

      Je n'ai pas dit que j'ai froid mais que cela me laisse froid. OK, en d''autres mots, j'aime bien faire ce qui agace d'autres! Ou bien encore d'autres mots: Vous avez le résultat inverse de ce que vous voulez. Mais là il faudra comprendre!