Football - Mondial 2018

06 mars 2018 13:52; Act: 06.03.2018 14:20 Print

Poutine a jonglé avec Infantino au Kremlin

Le président russe s'est mesuré au patron de la FIFA, dans une vidéo diffusée par la fédération internationale, mardi, à 100 jours du coup d'envoi du Mondial 2018 en Russie.

La séquence entre Poutine et Infantino débute à 1'10.

Sur ce sujet

La vidéo, publiée par la FIFA, montre plusieurs dizaines de stars du ballon rond effectuer des jongles jusqu'à une séquence finale montrant le président russe et celui de la FIFA, dans les bureaux du Kremlin, se faisant quelques échanges. La date du tournage n'est pas précisée. La dernière rencontre publique entre les deux hommes remonte au 12 février.

La Russie organisera pour la première fois la Coupe du monde de football du 14 juin au 15 juillet, les matches étant organisés dans onze villes allant de Kaliningrad, enclave russe entre la Pologne, le Belarus et les Pays baltes, à Iékatérinbourg dans l'Oural. «Venez en Russie le cœur ouvert et essayez de comprendre ce pays et les endroits que vous visitez», a par ailleurs déclaré le sélectionneur de la Russie, Stanislav Cherchesov, dans une interview diffusée sur le site de la FIFA.

«Important de montrer la Russie comme elle est»

«Comme on dit en Russie, il vaut mieux voir une chose une fois qu'en entendre parler cent fois», a-t-il ajouté, une façon de rassurer les fans de football alors que les relations entre la Russie et les pays occidentaux sont au plus bas depuis la fin de la guerre froide.

Des manifestations sont prévues à travers tout le pays, à 100 jours du grand rendez-vous. À Moscou, un concert en plein air est prévu pour les 6 000 bénévoles qui officieront pendant le Mondial 2018. «C'est important de montrer la Russie comme elle est: ouverte, accueillante et moderne», a déclaré le ministre russe des Sports, Pavel Kolobkov, cité par l'agence de presse Ria Novosti.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 06.03.2018 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Poutine,lui c'est un président.

  • @Grand Mâitre le 07.03.2018 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour l'info, mais tout le monde le savait et si non, c'est écrit dans l'article. "Vous", n'êtes pas président, ça aussi on le sait. À part ça, vous n'avez rien dit.

  • @kol le 07.03.2018 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel monde? Pas sur la planète Terre du moins.

Les derniers commentaires

  • @Grand Mâitre le 07.03.2018 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facile, si on change les lois de la Russie, de sorte à se faire "élire" aussi souvent "qu'il" le souhaite.

  • @Grand Mâitre le 07.03.2018 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour l'info, mais tout le monde le savait et si non, c'est écrit dans l'article. "Vous", n'êtes pas président, ça aussi on le sait. À part ça, vous n'avez rien dit.

  • Petit étudiant le 07.03.2018 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut être, à limite, si on considère que se faire élire plus souvent qu'il aurait eu le droit.

  • @kol le 07.03.2018 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel monde? Pas sur la planète Terre du moins.

  • @vilcoyote le 07.03.2018 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bein, c'est son boulot. Rien de plus.