Pays-Bas

23 septembre 2017 18:21; Act: 23.09.2017 18:33 Print

«Pouvoir au pipi», le sexisme des urinoirs

Des Néerlandaises dénoncent le sexisme des toilettes publiques, après qu'une femme a été verbalisée pour avoir uriné dans la rue.

Sur ce sujet
Une faute?

«Pouvoir au pipi!»: c'est sous ce slogan provocateur que des dizaines de Néerlandaises ont entrepris samedi d'utiliser des urinoirs pour dénoncer le manque de toilettes publiques adaptées aux femmes, une riposte à l'amende reçue par une femme qui avait uriné dans la rue.

Accroupies, se pinçant le nez ou portant des caleçons d'hommes: des Néerlandaises ont répondu à l'appel du groupe #zeikwijven (littéralement, «les nanas qui pissent») à «se tenir prêtes près des urinoirs pour montrer de manière humoristique qu'il n'est pas possible pour les femmes de faire pipi de manière nette, propre et digne dans un urinoir conçu pour les hommes».

Ce «premier jour national du pipi dans les urinoirs publics», suivi par plus de 9 000 personnes sur Facebook, est né après la condamnation lundi de Geerte Piening à une amende de 90 euros pour avoir uriné en 2015 dans une allée à Amsterdam durant la nuit, alors que bars et cafés étaient fermés.

Proposition jugée absurde

Ce débat pour plus d'«émancipipi» pour les femmes a eu d'autant plus d'écho que le juge a remarqué que Geerte aurait dû utiliser les urinoirs destinés aux hommes. «Ce n'est peut-être pas agréable, mais cela pourrait être possible», a-t-il conseillé, cité par le journal Het Parool.

La proposition du juge est une «absurdité», estime Cathelijne Hornstra, l'une des initiatrices du mouvement, car aucune technique ne garantit l'intimité des femmes dans les urinoirs publics, alors qu'Amsterdam compte actuellement 35 urinoirs pour hommes et seulement trois toilettes publiques adaptées aux femmes.

«Les autorités locales ne sont pas obligées de mettre (des toilettes publiques) à disposition. Mais si elles le font, c'est seulement pour les hommes», dénonce-t-elle Les photos publiées samedi sur les réseaux sociaux sous le hashtag #zeikwijf seront transmises à la ministre néerlandaise en charge de l'Émancipation des femmes, Jet Bussemaker, de même qu'une pétition appelant à plus d'«équité du pipi» qui a déjà récolté près de 600 signatures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Justme le 23.09.2017 21:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sympa de coller les fesses a l urinoir quand on sai que les hommes pissent la majeur partie du temps à côté hahahahahaha

  • Ludo le 24.09.2017 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    Quand finira-t-on par (re)comprendre que Femmes et Hommes sont differents et que c'est tant mieux?

  • JAFO le 25.09.2017 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    Quand notre seul problème sur cette terre ça sera ça, la vie sera belle...

Les derniers commentaires

  • JAFO le 25.09.2017 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    Quand notre seul problème sur cette terre ça sera ça, la vie sera belle...

  • bof le 24.09.2017 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elles ont TOUT À FAIT RAISON les pisseuses! En plus en tant que femme morphologiquement on est plus sujet à une vessie faible.

  • luxphil le 24.09.2017 19:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la femme c'est un trésor et plus qu'un bijoux crée sur cette terre pour rayonner comme une fleure pas pour faire pipi comme un animal. elles sont où les féministes??

    • Une femme le 25.09.2017 12:15 Report dénoncer ce commentaire

      Ok, alors dans ce cas l'homme est sur terre pour travailler et subvenir aux besoins de sa famille et pas pour porter des jeans slim, mettre du gel dans les cheveux ou prendre un congé parental... A bon entendeur

    • Merci à toi le 25.09.2017 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      Les hommes qui font pipi partout on en parle, sont ils des animaux aussi ?

  • coupole le 24.09.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il existe une petite coupole en carton pliable pour mettre dans sac à main qui permet aux femmes de faire pipi debout comme un homme

  • Ludo le 24.09.2017 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    Par contre elles crient hystériquement si un homme entre dans les toilettes des femmes

    • @Ludo le 25.09.2017 00:43 Report dénoncer ce commentaire

      La preuve que l'égalité, c'est seulement quand ça les arrange. J'ai horreur des féministes, des femmes à fuir et très souvent seules et aigries par la vie. La beauté de l'amour, ce sont nos différences. Ces femmes n'ont rien compris. Par contre oui, il faut plus de WC publics, pour hommes, comme pour femmes.

    • une femme le 25.09.2017 11:50 Report dénoncer ce commentaire

      et ben ! Je déteste les machos ça les arrange d'être des hommes, hommes à fuir qui très souvent finissent seuls et aigris. Comme quoi on est égal de ce point de vue en tout cas. Bisous Monsieur