Folie du bitcoin

05 décembre 2017 21:20; Act: 05.12.2017 21:33 Print

Son disque dur bazardé vaut 75 millions d'euros

Un informaticien gallois veut fouiller une décharge publique pour retrouver la clé de son portefeuille bitcoin dont il s'est débarrassé en 2013.

storybild

L'informaticien ne peut plus mettre la main sur ses 7 500 bitcoins. (photo: Keystone/Rick Bowmer)

Sur ce sujet
Une faute?

James Howells ne peut en vouloir qu'à lui-même. Cet informaticien gallois, qui a été l'un des premiers à investir dans la monnaie virtuelle bitcoin en 2009, serait aujourd'hui à la tête d'une belle fortune s'il n'avait pas eu l'idée un beau jour de jeter un disque dur. Le périphérique informatique embarquait en effet la clé de son portefeuille numérique contenant 7 500 bitcoins, soit près de 75 millions de francs au cours actuel de la monnaie virtuelle.

«L'ordinateur portable que j'utilisais a été mis en pièces et vendu sur eBay. J'ai cependant gardé le disque dur dans un tiroir de la maison car je savais qu'il contenait mes clés bitcoin privées, de sorte que si le bitcoin devenait un jour précieux, j'aurais encore les pièces que j'avais minées», a-t-il raconté au Telegraph. Mais à la mi-2013, pendant un nettoyage de printemps, le périphérique qui contenait à l'époque déjà l'équivalent de plus de 900 000 euros en bitcoin a été mis par inadvertance dans une benne sur le site de la décharge publique locale, avant que l'appareil ne soit enfoui.

Compte tenu de la récente flambée du cours du bitcoin, James Howells est bien décidé à remettre la main sur son pactole. Il envisage de fouiller la décharge pour dénicher son ancien disque dur. Mais il est conscient de la difficulté et des dangers. Creuser parmi les ordures peut dégager des gaz dangereux et provoquer des incendies. Et pour autant qu'il le retrouve, reste à voir si le disque dur sera encore en état de fonctionner...

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mauvais informaticien le 06.12.2017 03:58 Report dénoncer ce commentaire

    Si ce gars est informaticien, il devrait savoir 1/ que l'on fait régulièrement des copies backup de ses données, 2/ que l'on détruit un disque dur avant de s'en séparer. Cela évite 1/ d'avoir à retourner une décharge publique pour retrouver ses données 2/ que n'importe qui qui trouverait son disque dur puisse s'accaparer sa fortune. Et dire que nos précieuses "données personnelles" sont aux mains de tels "informaticiens"...

  • Justme le 05.12.2017 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est vraiment chercher une aiguille dans une botte de foin.... En même temps vu la somme je prendrai le risque....

  • AH AH le 06.12.2017 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pas très malin jusqu'au bout. c'est vrai qu en 2013, y en avait pour seulement 900000€ ca valait pas le coup. Et en plus c'est pas le genre d'info à rendre publique: parce que de 1 vous allez attirer des chasseurs de trésor et de 2 vous vous ridiculisez publiquement.

Les derniers commentaires

  • F3rn@ndO le 07.12.2017 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    « 7 500 bitcoins, soit près de 75 millions de francs au cours actuel de la monnaie virtuelle » - 15 ans depuis que l'Euro est en circulation, il y a toujours ceux qui réfléchissent encore en Francs ! :-) cependant 75 millions de Francs n'achètent pas 7 500 BTC actuellement. :-P

  • AH AH le 06.12.2017 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pas très malin jusqu'au bout. c'est vrai qu en 2013, y en avait pour seulement 900000€ ca valait pas le coup. Et en plus c'est pas le genre d'info à rendre publique: parce que de 1 vous allez attirer des chasseurs de trésor et de 2 vous vous ridiculisez publiquement.

  • Mauvais informaticien le 06.12.2017 03:58 Report dénoncer ce commentaire

    Si ce gars est informaticien, il devrait savoir 1/ que l'on fait régulièrement des copies backup de ses données, 2/ que l'on détruit un disque dur avant de s'en séparer. Cela évite 1/ d'avoir à retourner une décharge publique pour retrouver ses données 2/ que n'importe qui qui trouverait son disque dur puisse s'accaparer sa fortune. Et dire que nos précieuses "données personnelles" sont aux mains de tels "informaticiens"...

    • Leati le 06.12.2017 11:09 Report dénoncer ce commentaire

      c'est cripté, c'est une clé, c'est pas juste un montant sur un disque dur. Ca fonctionne pas comme ca, faudrait peut etre se renseigner!

    • Igloo le 06.12.2017 11:39 Report dénoncer ce commentaire

      Non, ce n'est pas une clé cryptée c'est un phrase de 12 mots avec laquelle on peut (re)prendre possession d'un "wallet" A vous de vous renseigner...

    • rc54 le 07.12.2017 00:07 Report dénoncer ce commentaire

      Leati a raison si c'est du cold storage, ou un fichier est généré par le wallet local puis on se synchronise à la blockchain. Si c'est un wallet online, alors seul un passphrase avec une série de mot est a retrouver.

  • Justme le 05.12.2017 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est vraiment chercher une aiguille dans une botte de foin.... En même temps vu la somme je prendrai le risque....