Consolation en carton

01 juillet 2014 11:19; Act: 01.07.2014 11:52 Print

Son père est mort, mais elle voyage avec lui

Inconsolable après la mort de son père, une jeune New-Yorkaise a trouvé un moyen peu conventionnel de lui rendre hommage. Les photos de son périple font un carton sur Instagram.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le père de Jinna Yang, Jay Kwon Yang, est mort il y a deux ans, emporté par un cancer de l'estomac à l'âge de 52 ans. Un véritable drame pour la jeune femme d'origine sud-coréenne, qui a eu toutes les peines du monde à faire son deuil. «J'avais atteint le stade où j'avais perdu l'envie de vivre», raconte cette photographe new-yorkaise sur son blog baptisé Grease & Glamour. Jinna sombre dans la dépression et coupe le contact avec ses proches.

Son état de santé commence à se détériorer de manière inquiétante, si bien que la demoiselle décide de réagir: elle s'achète un billet aller simple pour l'Islande, vend les 80% de ses vêtements pour se faire un peu d'argent, démissionne de son boulot et résilie le bail de son appartement. Jinna se fabrique alors un double de son défunt père en carton et part à l'aventure avec sa création sous le bras, raconte NBC News. Une manière de permettre à son papa de réaliser un rêve qu'il n'a pas eu le temps de concrétiser: «Mon père n'a jamais pu voyager. Je sais qu'il voulait vraiment le faire avant de mourir, mais il n'a pas arrêté de repousser et repousser l'échéance jusqu'à ce qu'il soit trop malade pour faire quoi que ce soit», explique la jeune femme.

«Faire connaître son histoire»

Pendant un mois, Jinna arpente l'Europe en compagnie de la réplique cartonnée de son père. Elle pose devant des édifices célèbres et des paysages bien connus et poste les clichés sur son compte Instagram. «Pour faire connaître son histoire et pour aider à apaiser ma belle-mère, mon frère de 22 ans, ma sœur de 9 ans et moi-même, je l'ai emmené avec moi partout en Europe pour que nous puissions être photographiés devant quelques-unes des destinations les plus connues du monde», raconte l'artiste sur son blog.

Selon la New-Yorkaise, les réactions des internautes à sa démarche ont été «bouleversantes». Ses proches, également, ont été très touchés. «J'ai montré les photos à ma grand-maman, sa maman, et elle a adoré. Elle n'arrêtait pas de dire à quel point c'était formidable, merveilleux, et à quel point il aurait été heureux», conclut Jinna.

(L'essentiel/joc)