En Chine

12 avril 2018 12:45; Act: 12.04.2018 13:28 Print

Un bébé naît 4 ans après la mort de ses parents

Un couple est mort en 2013 alors qu'il suivait un traitement contre l'infertilité. Leur bébé est né quatre ans plus tard grâce à un embryon implanté chez une mère porteuse.

storybild

L'enfant, prénommé «Tiantian» («Sucré-sucré» en chinois), est venu au monde le 9 décembre dernier.

Sur ce sujet
Une faute?

Un bébé est né en Chine quatre ans après la mort de ses parents, ses grands-parents ayant pu récupérer un embryon implanté ensuite chez une mère porteuse, a rapporté un média chinois. L'enfant, prénommé «Tiantian» («Sucré-sucré» en chinois), est venu au monde le 9 décembre dernier, a révélé cette semaine le quotidien Xinjingbao (Beijing News). «Il sourit tout le temps. Il a les yeux de sa mère mais il ressemble plutôt à son père», a déclaré au journal l'une des deux grands-mères.

Ses parents, Shen Jie et son épouse Liu Xi, suivaient un traitement contre l'infertilité lorsqu'ils ont trouvé la mort en 2013 dans un accident de la route. Les quatre grands-parents ont mené un long combat juridique pour obtenir possession des embryons fertilisés dans un hôpital de Nankin (est). La gestation pour autrui étant illégale en Chine, ils ont dû se rendre au Laos afin de trouver une mère porteuse.

Débat sur les réseaux sociaux

«Nous avions d'abord pensé à un transport par avion, mais les compagnies aériennes ont toutes refusé d'acheminer le flacon d'azote liquide dans lequel se trouvaient les quatre embryons», a raconté au journal un spécialiste de la gestation pour autrui qui est venu en aide aux deux familles. La précieuse cargaison a donc dû rejoindre le Laos par la route, après quoi la mère porteuse laotienne est venue en Chine pour accoucher. Le nourrisson est resté deux semaines à l'hôpital, le temps pour les quatre grands-parents de se plier à des tests ADN prouvant sa filiation et sa nationalité.

La naissance hors normes de Tiantian a suscité un débat sur les réseaux sociaux chinois, où de nombreux commentateurs appelaient à légaliser la gestation pour autrui en soulignant le drame que vivent les nombreux parents d'enfant unique lorsque ce dernier vient à disparaître. «Il s'agit d'une famille riche et bien connectée. Mais il y a beaucoup d'autres gens qui ont perdu leur enfant unique. L’État devrait les aider pour avoir obéi au contrôle des naissances», suggère un internaute sur le réseau social Weibo. Depuis 2016, tous les Chinois ont le droit d'avoir deux enfants, après trois décennies de politique de l'enfant unique. Le grand-père du petit garçon a déclaré au journal qu'il attendrait que son petit-fils soit plus grand pour lui expliquer ce qui est arrivé à ses parents. «En attendant, nous lui dirons qu'ils vivent à l'étranger».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam1952 le 12.04.2018 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre gosse !, victime de la folie de la science et d’inconscients !!!...... faut il être fier de cette prouesse ? . Quel est l’avenir de ce gosse ?

  • Claudia le 12.04.2018 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement quand je lis ça me fait peur.... !!!!

  • Juste mon avis le 12.04.2018 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    Acte "scientifique" vraiment discutable! Éthiquement insensé. Psychologiquement grave pour cet enfant et son identité. Est-ce que qqn sur cette planète accepterait, s'il avait le choix (mais on ne le sura jamais) de naître en sachant que ses propres parents sont morts depuis des années? Quels juges sont assez stupides que pour décider de cela? Cela me fait vraiment peur de voir des choses ainsi pour l'avenir de l'humanité. Qui suis-je? D'où viens-je? On s'en fout, pour le bonheur de tes aïeux, tu seras et tu iras... wouhaaa... vraiment flippant! Psy pour déséquilibrés, un métier d'avenir!!

Les derniers commentaires

  • Patrik le 12.04.2018 14:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Sam et si ces parents étaient toujours en vie pas le meme discours

  • Juste mon avis le 12.04.2018 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    Acte "scientifique" vraiment discutable! Éthiquement insensé. Psychologiquement grave pour cet enfant et son identité. Est-ce que qqn sur cette planète accepterait, s'il avait le choix (mais on ne le sura jamais) de naître en sachant que ses propres parents sont morts depuis des années? Quels juges sont assez stupides que pour décider de cela? Cela me fait vraiment peur de voir des choses ainsi pour l'avenir de l'humanité. Qui suis-je? D'où viens-je? On s'en fout, pour le bonheur de tes aïeux, tu seras et tu iras... wouhaaa... vraiment flippant! Psy pour déséquilibrés, un métier d'avenir!!

  • Claudia le 12.04.2018 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement quand je lis ça me fait peur.... !!!!

  • Sam1952 le 12.04.2018 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre gosse !, victime de la folie de la science et d’inconscients !!!...... faut il être fier de cette prouesse ? . Quel est l’avenir de ce gosse ?