«Porn Sunday»

03 octobre 2014 18:15; Act: 03.10.2014 18:21 Print

Une église embauche une ex-​​star du porno

Aux États-Unis, un pasteur a invité une ancienne star du X à venir s'exprimer sur les dangers de la pornographie, dimanche. Une initiative plutôt mal accueillie par les paroissiens.

Une faute?

L'église de Cheseapeake, ville de l'Etat de Virginie, a provoqué l'émoi de ses paroissiens en placardant aux quatre coins de la commune des affiches annonçant la tenue d'un «Porn Sunday», dimanche 5 octobre. «C'est bizarre. Qui pourrait faire la pub de cette manière?», s'interroge Sarah, une habitante.

Du porno dans la maison de Dieu, vraiment? Shelley Lubben, ex-star du X, sera bien bel et bien au rendez-vous, organisé dans l'école secondaire de la commune. Mais elle sera accompagnée du pasteur Joel Brown, qui compte profiter de l'occasion pour sensibiliser ses auditeurs aux dangers de la pornographie, explique CBS. «Elle vous attrape et vous serre. C'est une addiction qui tue votre travail, votre famille et vos relations», a déclaré l'homme d'église à WAVY-TV. Brown parle en connaissance de cause: sa femme a été violée et forcée de regarder des films X à l'âge de 5 ans et lui-même a été accro à la pornographie.

L'initiative de l'église n'a cependant pas été comprise par la population, d'autant plus que le pasteur souhaite que les enfants participent à cette réunion. Placardées vendredi passé, toutes les affiches présentant l'événement avaient été volées deux jours plus tard. «Les gens peuvent croire que nous essayons juste d'attirer l'attention. Cela ne pourrait pas être plus loin de la vérité», se défend le pasteur.

Les autorités de la ville ont autorisé l'église à organiser cette manifestation peu ordinaire, non sans avoir exprimé leur scepticisme. Elles estiment qu'une école n'est pas forcément le meilleur lieu pour aborder ce genre de sujet, mais qu'une église ne serait pas l'endroit idéal non plus. «Cela peut paraître gênant, mais la meilleure chose que nous ayons à faire, si nous aimons vraiment nos enfants, est de les préparer au mieux avant qu'ils connaissent les dommages collatéraux qu'une addiction peut causer», martèle Joel Brown.

En guise de préambule, la paroisse de Chesapeake organise un Porn & Pancakes, samedi. Il s'agit d'un petit déjeuner lors duquel la gent masculine pourra «se réunir, manger et s'informer sur les dangers du porno», explique l'église sur sa page Facebook.

(L'essentiel/joc)