Insolite en Belgique

02 novembre 2017 11:16; Act: 02.11.2017 12:51 Print

Une fête arrosée, un train annulé vers Luxembourg

BRUXELLES/LUXEMBOURG - Du personnel de la SNCB n'a pas été en mesure de préparer un train qui devait relier Bruxelles à Luxembourg, jeudi, en raison d'une fête de départ à la pension.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

La nouvelle fait grand bruit, ce jeudi, dans la presse belge. Un train international en direction de Luxembourg a été annulé, jeudi dernier, à la suite d'une fête trop arrosée. Après avoir célébré le départ à la pension d'un de leurs collègues au dépôt de Forest, du personnel de la SNCB n'a pas été en mesure de se montrer disponible pour nettoyer et préparer les trains.

Conséquence fâcheuse: le train de de 14h37 au départ de la gare de Bruxelles-Centrale a été purement et simplement annulé et il n'a pas pu rejoindre la capitale grand-ducale. Un autre train a quant à lui connu un retard de trente minutes en raison de cette même situation.

«Qu'une fête soit organisée à l'atelier de Forest n'est pas un problème en soi», a indiqué un porte-parole de la SNCB. «Mais il doit toujours y avoir du personnel présent pour assurer le départ des trains à l'heure et en toute sécurité». La compagnie belge des chemins de fer a ajouté qu'une enquête interne avait été ouverte pour déterminer précisément les causes de ce désagrément.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • c la vie... le 02.11.2017 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les voyageurs n'avaient qu à prendre le train suivant.... Il ne faudrait quand même pas mettre trop de pression sur les pauvres cheminots qui risquent le burnout à tout moment. je suis aussi choquée que l'on osé ouvrir une enquête à leur encontre. ;-)

  • Frede le 02.11.2017 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    ça sent la grève ... ben oui, si on ne peut même plus fêter tranquille sans qu'une enquête interne soit ouverte ... dur-dur de travailler à la SNCB

  • l'amoroso le 02.11.2017 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le "civil" ils seraient immédiatement virés...

Les derniers commentaires

  • Danièle BLANCHOT le 03.11.2017 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    SNCB, quelques billets en moins dans leur paye ça peut le faire ! ils ont en charge des gens qui travaillent aussi non ?

  • LOOL le 02.11.2017 16:15 Report dénoncer ce commentaire

    ...et on ose critiquer les trains du Luxembourg, lorsqu'ils ont a faire à un problème technique...la bonne blague!

  • l'amoroso le 02.11.2017 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le "civil" ils seraient immédiatement virés...

  • jeaane le 02.11.2017 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    "ce désagrément"

  • Frede le 02.11.2017 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    ça sent la grève ... ben oui, si on ne peut même plus fêter tranquille sans qu'une enquête interne soit ouverte ... dur-dur de travailler à la SNCB