Aux États-Unis

11 mai 2018 16:15; Act: 11.05.2018 16:57 Print

«Allo les urgences? Mon chien m'a tiré dessus»

Un Américain de 51 ans a été blessé par balle. L'auteur du coup de feu n'est autre que... son chien, avec qui il jouait.

storybild

La victime, en salopette, avec son agresseur. (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Un habitant de l'Iowa a été blessé par balle par son propre chien, un accident qui illustre à nouveau le danger de la dissémination des armes à feu aux États-Unis. Richard Remme, 51 ans, s'amusait mercredi sur le canapé avec son compagnon à quatre pattes nommé Balew, qu'il a voulu faire descendre de son giron.

Balew a alors tenté de retourner sur les genoux de son maître, un résident de la ville de Fort Dodge. M. Remme portait à la ceinture son pistolet Ruger 9 mm. «J'étais sur le canapé et on faisait les fous, le chien et moi. Je le descendais de mes genoux et il y revenait en sautant», a relaté le quinquagénaire barbu au journal local The Messenger. Balew, un croisement entre un pitbull et un labrador, a semble-t-il désactivé le cran de sûreté de l'arme en l'accrochant avec son harnais, puis a marché sur la détente. La balle est partie se loger dans la jambe de M. Remme.

L'homme a alors appelé le numéro d'urgence 911 et se trouvait toujours hospitalisé, jeudi. «Je me suis fait tirer dessus par mon chien», a résumé la victime. «Je n'avais jamais entendu un truc pareil», a commenté au Messenger le chef de la police de Fort Dodge, Roger Porter. «Se faire tirer dessus par son chien n'arrive qu'en Amérique», a commenté Shannon Watts, fondatrice de Moms Demand Action for Gun Sense in America, une organisation qui lutte contre la prolifération des armes, aux États-Unis.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Comportement dangereux le 11.05.2018 18:22 Report dénoncer ce commentaire

    Cet accident n'aurait jamais dû arriver. On ne manipule pas une arme chargée au domicile, et encore moins en présence d'un animal ! Les armes ne sont pas dangereuses, ce sont ces mauvais comportements qui le sont ! Le Luxembourg offre de très bonnes explications sur la sécurité ; les USA devraient en faire autant.

  • Non mais le 12.05.2018 00:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une arme n'est dangereuse que si bien ou mal utilisée. Au domicile, même si permis aux USA, pourquoi une arme est chargée, ... on peut comprendre, mais ...? Mais simplement quid de la sécurité de l'arme? En mode sécurité, ça n'aurait jamais du se produire... Un clic sur l'arme et il est impossible d'actionner la gâchette. Donc par conséquent il n'y a eu que faute de l'utilisateur, rien à dire de plus. Accident "banal"

  • Non mais le 12.05.2018 00:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pas assez de place avant, suite: ... Sécurité désengagée + action sur la détente par un chien ...??? Ce gars aurait plus de chance de gagner à une loterie que ce fait accumulatif... Pas de chance, pas de problème d'arme en vue, un cas pareil restera unique. Ou bien l'utilisateur met la faute sur son chien après une mauvaise manipulation de sa part, fait bien plus plausible, histoire de faire marcher son assurance!!!

Les derniers commentaires

  • torolkozo le 12.05.2018 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement je suis tout à fait d'accord avec Shannon Watts, car quel que soit l'avis qu'on a, se faire tirer dessus par son chien semble être une histoire bien américaine. Dans certains pays comme près de chez nous la Suisse, beaucoup d'armes en circulation (des réservistes) mais bien moins de faits divers tragiques !!!

  • Non mais le 12.05.2018 00:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pas assez de place avant, suite: ... Sécurité désengagée + action sur la détente par un chien ...??? Ce gars aurait plus de chance de gagner à une loterie que ce fait accumulatif... Pas de chance, pas de problème d'arme en vue, un cas pareil restera unique. Ou bien l'utilisateur met la faute sur son chien après une mauvaise manipulation de sa part, fait bien plus plausible, histoire de faire marcher son assurance!!!

  • Non mais le 12.05.2018 00:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une arme n'est dangereuse que si bien ou mal utilisée. Au domicile, même si permis aux USA, pourquoi une arme est chargée, ... on peut comprendre, mais ...? Mais simplement quid de la sécurité de l'arme? En mode sécurité, ça n'aurait jamais du se produire... Un clic sur l'arme et il est impossible d'actionner la gâchette. Donc par conséquent il n'y a eu que faute de l'utilisateur, rien à dire de plus. Accident "banal"

  • Comportement dangereux le 11.05.2018 18:22 Report dénoncer ce commentaire

    Cet accident n'aurait jamais dû arriver. On ne manipule pas une arme chargée au domicile, et encore moins en présence d'un animal ! Les armes ne sont pas dangereuses, ce sont ces mauvais comportements qui le sont ! Le Luxembourg offre de très bonnes explications sur la sécurité ; les USA devraient en faire autant.

  • Daisy le 11.05.2018 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage que c'était seulement dans sa jambe !