Chance incroyable

22 avril 2018 15:07; Act: 22.04.2018 15:14 Print

Après un serpent et un ours, il survit à un requin

Un jeune Américain a déjà été attaqué par deux animaux sauvages en moins de quatre ans. Il vient de subir sa troisième agression.

storybild

Dylan McWilliams s'est fait attaquer jeudi. (photo: Facebook)

En moins de quatre ans, le jeune Dylan McWilliams a été mordu par un serpent, s'est reveillé un matin la tête dans la gueule d'un ours et a cru perdre sa jambe dans la mâchoire d'un requin à Hawaï. «Mes parents sont reconnaissants que je sois toujours en vie», a déclaré le jeune américain de 20 ans, originaire du Colorado, au journal Honolulu Star Advertiser, qui relate sa dernière mésaventure.

Dylan faisait jeudi du bodyboard au large de l'île de Kauai quand ce qui semble être un requin tigre d'environ 2 mètres lui a attrapé la jambe. Le jeune homme, grand amateur d'espaces et instructeur en techniques de survie, a alors réussi à nager environ 30 mètres pour gagner la côte, où un passant a appelé les secours. «Je ne savais pas si j'avais perdu la moitié de ma jambe ou quoi», raconte-t-il. Dylan McWilliams s'en est finalement sorti avec seulement sept points de suture.

«Lorsqu'il me traînait, c'est la partie qui a été la plus lente»

En juillet dernier, ça avait été neuf points sur le cuir chevelu après une mauvaise rencontre avec un ours brun dans un camp d'été dans le Colorado. Mésaventure qu'il a racontée pour les médias du monde entier. Le jeune homme s'était réveillé, la tête enserrée entre les crocs du plantigrade, qui le traînait au sol. «Il m'a attrapé... et ensuite m'a tiré, et ensuite il a mordu l'arrière de ma tête et m'a traîné. Lorsqu'il me traînait, c'est la partie qui a été la plus lente. J'ai eu l'impression que ça durait une éternité», avait alors raconté Dylan à la chaîne locale Denver 7, décrivant précisément le souffle de l'ours sur sa nuque.

L'animal ne l'a lâché, après l'avoir traîné au sol sur environ quatre mètres, qu'après lui avoir, raconte-t-il, enfoncé ses doigts dans l'oeil. «Je pense que j'étais juste au mauvais endroit au mauvais moment», avait déclaré, philosophe, le jeune homme. Il avait déjà été mordu par un serpent à sonnettes lors d'une randonnée dans l'Utah. Mais, a-t-il précisé au Star Advertiser, la morsure n'a pas été si grave, et il n'a été malade que quelques jours.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 22.04.2018 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un vrai Dylan qui a risqué sa vie. Suivez mon regard vers son homonyme local télé-réalité.

  • g3s le 23.04.2018 00:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est quand même un peu aventurier ce garçon...

Les derniers commentaires

  • g3s le 23.04.2018 00:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est quand même un peu aventurier ce garçon...

  • Angelo51 le 22.04.2018 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un vrai Dylan qui a risqué sa vie. Suivez mon regard vers son homonyme local télé-réalité.