Belgique

20 septembre 2016 12:17; Act: 20.09.2016 15:58 Print

Bruges a désormais son pipeline à bière

La «Venise du Nord» a trouvé une parade aux gros camions de bière qui sillonnaient ses rues. La Brasserie De Halve Maan a lancé son propre «bièroduc».

Source: lemonde.fr

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Selon le maire Renaat Landuyt, ce sont des motifs écologiques et techniques qui ont conduit la ville et cette brasserie à construire ce pipeline, qui achemine le précieux breuvage de la fabrication à l'usine d'embouteillage située en dehors de la ville. Ce long tuyau fait près de 3,2 km et descend à certains endroits à plus de trente mètre sous terre!

«Il était très important de trouver cette solution pour notre problème de mobilité, a déclaré Renaat Landuyt sur le site d'Euronews. Bruges est une ville où nous travaillons de façon moderne, mais à force de laisser entrer des camions dans la vieille ville, cela pose un risque pour les bâtiments historiques et les rues».

Cette magnifique installation permet d'acheminer 4 000 litres de bière par heure! Grâce à ce haut débit, la bagatelle de 500 trajets de camions par an peuvent être épargnés aux rues fragiles de la «Venise du Nord».

Ce pipeline a été creusé grâce à 370 investisseurs, qui ont misé 340 000 euros en crowdfunding. La Région Flamande a quant à elle versé 396 000 euros. Cinq ministres étaient présents vendredi pour l'inauguration de cette première.

(L'essentiel/rca)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ironie du sort le 20.09.2016 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    On n'a plus un rond, nos routes sont défoncées, nos politiciens peu soucieux, mais pour la bière, nous restons les number one! Ouf! A votre bonne santé!

  • Humpenjang le 20.09.2016 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Vive Bruges -> l'année prochaine je te reviste pour boire cette bière ! Très bonne initiative !

  • Inutile le 20.09.2016 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    Comme toutes les brasseries, celle-ci finira par se faire racheter par une plus grosse qui fermera le site historique et délocalisera la production.

Les derniers commentaires

  • Humpenjang le 20.09.2016 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Vive Bruges -> l'année prochaine je te reviste pour boire cette bière ! Très bonne initiative !

  • Inutile le 20.09.2016 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    Comme toutes les brasseries, celle-ci finira par se faire racheter par une plus grosse qui fermera le site historique et délocalisera la production.

    • Demi le 20.09.2016 20:43 Report dénoncer ce commentaire

      La brasserie est dans la même famille depuis sa création (milieu XIXème). Oui elle peut, comme toute entreprise, se faire racheter mais l'actionnariat est ici particulièrement stable.

  • Ironie du sort le 20.09.2016 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    On n'a plus un rond, nos routes sont défoncées, nos politiciens peu soucieux, mais pour la bière, nous restons les number one! Ouf! A votre bonne santé!