Allemagne/Suisse

19 juin 2019 15:07; Act: 19.06.2019 15:47 Print

Cachée 450 km dans un carton de déménagement

Une chatte s'était faufilée dans un camion de déménagement garé dans son quartier, en Allemagne. Elle s'est retrouvée à Genève, en Suisse. Personne ne l'avait vue.

storybild

Paulina est rentrée chez elle saine et sauve. Elle a perdu 1,5 kilo dans l'aventure. (Photo: SOS-chats)

Sur ce sujet
Une faute?

Près de 450 km séparent Genève, en Suisse, de Wangen im Allgäu, en Allemagne. Ce trajet, Franz n'a pas hésité une seule seconde à le parcourir quand il a appris que sa chatte avait atterri là, transportée par un camion de déménagement. Après un aller et retour express en Suisse dans la journée de dimanche, le duo est arrivé chez lui «fatigué mais heureux» de s'être retrouvé.

Pour comprendre cette folle épopée, il faut remonter au récent décès d'un vieux monsieur à Wangen. En début de semaine passée, sa famille, domiciliée à Genève, a loué un camion pour rapatrier ses biens. «Ma maison est proche de la résidence où vivait cet homme, explique Franz. Mon chat, Paulina, a sauté dans le véhicule de transport».

«Elle est nerveuse et a perdu 1,5 kilo»

De retour chez elle en Suisse, la famille du défunt ouvre le camion et découvre, interloquée, le félin au beau milieu des meubles. Impossible pour eux de s'en occuper, la fillette étant allergique. Coup de chance, leur voisine est bénévole à SOS-chats et a confié Paulina à un refuge.

Un véritable travail d'enquêteur a permis de retrouver le propriétaire de l'animal. La famille genevoise a d'abord contacté une infirmière de la maison de retraite où vivait leur proche en Allemagne. Munie d'une photo du chat, cette dernière a parcouru le quartier avant de rencontrer les enfants de Franz, qui ont immédiatement reconnu Paulina. «Nous l'avons depuis qu'elle a 3 mois, mes enfants ont grandi avec elle. C'est un membre de la famille», témoigne Franz.

Le chat va bien, mais elle n'est plus exactement la même. «Elle est nerveuse et a perdu 1,5 kilo. Je n'ose pas imaginer ce qui se serait passé si nous avions attendu».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zen le 19.06.2019 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'aurai parcouru la terre entière pour mon petit chat adoré

  • Chapeau et merci! le 20.06.2019 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau aux gens qui se sont fait des soucis concernant la provenance de Paulina. Bcp auraient secoué les épaules sans s'en faire des soucis. Merci à ceux qui se sont pris la peine de lance une enquête de recherche sur leur temps libre afin que Pauline puisse retrouver sa famille!

  • Thunderbird le 19.06.2019 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bien qui finit bien ! Mon aventurier de chat a aussi tendance à être attiré par les camions, et j'ai toujours peur qu'un jour il finisse par faire un tel voyage !

Les derniers commentaires

  • Chapeau et merci! le 20.06.2019 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau aux gens qui se sont fait des soucis concernant la provenance de Paulina. Bcp auraient secoué les épaules sans s'en faire des soucis. Merci à ceux qui se sont pris la peine de lance une enquête de recherche sur leur temps libre afin que Pauline puisse retrouver sa famille!

  • Zen le 19.06.2019 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'aurai parcouru la terre entière pour mon petit chat adoré

  • Thunderbird le 19.06.2019 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bien qui finit bien ! Mon aventurier de chat a aussi tendance à être attiré par les camions, et j'ai toujours peur qu'un jour il finisse par faire un tel voyage !