Brésil

23 octobre 2019 22:35; Act: 24.10.2019 15:56 Print

Comment ne pas détruire un nid de cafards

Un Brésilien a utilisé une technique peu commune pour se débarrasser des insectes nuisibles dans son jardin. Il s'en souviendra.

Sur ce sujet
Une faute?

«Ma femme s'est plainte de la présence de cafards dans notre jardin. Elle a peur d'eux et m'a supplié de détruire leur nid sous terre une bonne fois pour toutes», a expliqué M.Schmitz, un chauffeur de camion âgé de 48 ans, à plusieurs médias brésiliens.

Vendredi dernier, ce résidant de Enéas Marques, dans l’État du Paranà, au sud du pays a d'abord essayé de tuer les blattes avec un spray toxique, mais le produit n'a eu comme unique résultat de faire fuir les insectes. Désespéré, M.Schmitz a alors tenté une autre solution, mettre le feu au trou. Pour faire encore plus de dégâts, il a ajouté un peu d'essence.

Une vidéo tournée par une caméra de surveillance montre M.Schmitz inconscient du danger, s'avançant trois fois d'affilée vers le trou pour y jeter une allumette. Les deux premières n'ont pas fait mouche. À la troisième, une forte explosion a eu lieu, projetant des kilos de terre et une table de jardin dans les airs. On peut aussi voir les deux chiens familiaux s'enfuir.

La déflagration ne serait pas uniquement due à l'essence que M.Schmitz avait ajoutée, mais également et surtout au méthane provenant des insectes et qui s'était accumulé dans une poche d'air sous la pelouse. «J'aurais dû y réfléchir avant. Heureusement, les dégâts sont contenus. Si j'avais été plus près ou si la table m'avait touché, j'aurais pu y rester», a expliqué le quadragénaire. Le Brésilien a raconté qu'il lui faudra un peu de temps pour que sa pelouse reprenne sa forme initiale, mais que l'infestation de cafards était au moins terminée.

La police locale a ouvert une enquête sur l'incident, après avoir vu les images qui circulent sur le Net, mais elle n'envisage aucune inculpation pour mise en danger de la vie d'autrui.

(L'essentiel/utes)