France/Pyrénées

17 février 2020 09:03; Act: 17.02.2020 10:19 Print

Dans cette station, la neige arrive en hélico

Face au manque d'enneigement à la station de Luchon-Superbagnères, le Conseil départemental de Haute-Garonne a fait livrer de la neige par hélicoptère, vendredi et samedi.

Sur ce sujet
Une faute?

Afin de pallier le manque d'enneigement dans une station de ski des Pyrénées, dans le sud-ouest de la France, les autorités locales ont décidé d'y faire livrer de la neige par hélicoptère sur certains tronçons, vendredi et samedi. De la neige a été transvasée du haut de la station de Luchon-Superbagnères vers le bas, «notamment sur les espaces dédiés aux enfants et aux débutants», a expliqué à l'AFP le conseil (l'assemblée) départemental.

Au total, ce sont deux heures et demie d'hélicoptère pour transporter quelque 50 tonnes de neige, selon Hervé Pounau, le directeur du syndicat mixte, un établissement public regroupant trois stations, dont Luchon-Superbagnères.

«Pas hyper écologique»

M. Pounau concède que «ce n'est pas hyper écologique» mais affirme qu'«on n'avait pas le choix cette fois-ci». L'opération a été décidée par le département «afin de soutenir (...) la station, la ville de Luchon et les acteurs du tourisme, déjà fortement impactés par les conditions climatiques exceptionnelles», a souligné de son côté le conseil départemental.

Pour l'instant, environ 40% du domaine skiable est ouvert. «On ne va pas enneiger la station complète. Sans ça, nous devrions fermer une grande partie du domaine (...) puisque c'est pendant les vacances que nous avons la plus grosse activité pour les débutants et les écoles de ski», a expliqué M. Pounau.

Situation exceptionnelle

Selon lui, entre 50 et 80 personnes vont pouvoir travailler grâce à cette opération : le personnel de la station, mais aussi les moniteurs, les loueurs de matériel, les restaurateurs, etc. «Cela va nous coûter entre 5 000 et 6 000 euros, sachant qu'en termes de retour sur investissement, il faut multiplier au moins par 10», a-t-il ajouté. «C'est vraiment exceptionnel et nous n'avons aucune intention de le reproduire», insiste-t-il.

Cette opération intervient au même moment qu'une grève des saisonniers des stations de ski des Alpes aux Pyrénées, pour exprimer leurs inquiétudes face à une réforme de l'assurance-chômage.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 17.02.2020 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi le business et l'argent l'emporte sur l'écologie !

  • JUSTICIA le 17.02.2020 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ils me font payer la taxe sur la pollution pour avoir une voiture de 1000 cc. Et ces gens polluent en transportant de la neige dans un hélicoptère et personne ne dit rien.

  • Resident le 17.02.2020 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant ce temps on nous submerge de taxes en tous genres au nom de l'Environnement sachant que l'automobiliste lambda n'a pas d'alternative de transport (vu la qualite du reseau). Mais pour le divertissement de touristes, on sort l'helico pour...de la neige. Merci les ecologistes qui s'attaquent aux miettes pour ne pas froisser les plus gros pollueurs

Les derniers commentaires

  • ouinOuin le 18.02.2020 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ca va 2 heure d'hélico, c'est pas ce qui va ultra polluer... Bref surtout que c'est pour sauver l'emploi de pas mal de monde... j'aimerais en voir certains dans cette situation. surtout qu'au même moment il y a des milliers d'avions qui volent, et pas que pour 2h...

  • Paske le 17.02.2020 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    C'est juste deux heures et demi et ça préserve l'emploi dans des régions qui en ont vraiment besoin! Dites vous bien que le jour où ils n'y aura plus de neige pour skier, la plupart de ces personnes partiront quand même en vacances, ils prendront l'avion pour s'envoler au soleil. Alors à choisir?

  • Noway le 17.02.2020 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas qui est le plus ridicule ... les gens qui ont décidé du projet ou les gens prêt à payer 1 centime

  • vivelesbleus le 17.02.2020 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    ben qu'est ce qu'il font les "vert" là rien ! et ce hullot rien non plus !!! ils sont bon qua taper sur la table la preuve il y as eu ce hullot au gouvernement et il as fait que dalle

  • El Belga, una vez le 17.02.2020 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce qu'on appelle de l'Ecologie...