Au Japon

13 septembre 2019 09:09; Act: 13.09.2019 11:54 Print

De la «neige» pour rafraîchir le public en été

Le comité d'organisation des JO de Tokyo a testé vendredi un dispositif de «neige artificielle» pour rafraîchir les spectateurs lors des compétitions en 2020.

Pendant cinq minutes vendredi à Tokyo, des glaçons pilés ont été lancés par un tuyau relié à une machine à broyer de gros blocs de glace, sur une partie de tribune non couverte.

Sur ce sujet
Une faute?

Les températures estivales à Tokyo dépassent parfois 35 degrés à l'ombre avec un taux d'humidité de 80%, un cocktail très dangereux. Les organisateurs des Jeux olympiques et paralympiques l'été prochain, qui se dérouleront entre fin juillet et début septembre, la période généralement la plus torride, ne cessent d'imaginer de nouveaux moyens pour éviter qu'athlètes et spectateurs ne tombent comme des mouches. La température ayant nettement baissé à Tokyo vendredi matin, le test n'a pu se faire en conditions réelles.

Mais les journalistes ont néanmoins eu un aperçu du système sur le site qui accueillera les épreuves de canoë. Plus que des flocons de neige, il s'agit d'une sorte de glace pilée qui tombe parfois en assez gros morceaux, surprenant l'assistance. «C'est moins imposant que ce que nous pensions comme système, mais quand le vent souffle dans le mauvais sens poussant la neige en dehors des tribunes, je ne sais pas si cela sera bien efficace», a commenté un membre d'une équipe française d'athlètes des jeux paralympiques.

300 kg de glace en 5 minutes

Pendant cinq minutes, ces glaçons pilés ont été lancés par un tuyau relié à une machine à broyer de gros blocs de glace, sur une partie de tribune non couverte où, en l'absence de nuage, le soleil tape directement, sans le moindre espoir d'ombre. Quelque 300 kg de glace ont été consommés en 5 minutes. «Nous essayons tous les dispositifs qui nous semblent pouvoir être efficaces pour lutter contre la chaleur», a expliqué Taka Okamura, responsable des mesures antichaleur auprès du Comité olympique, après le test.

«Rien n'est encore décidé, mais dans l'absolu nous pensons que c'est utilisable», a-t-il ajouté. Il a néanmoins reconnu que, si les personnes se trouvaient rafraîchies, la température environnante, elle, n'avait pas changé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandro le 13.09.2019 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de pollution pour cette neige "artificielle" ?

  • Jean II le 13.09.2019 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    300 kg en 5 mn et bien , bonjour la conso

Les derniers commentaires

  • Jean II le 13.09.2019 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    300 kg en 5 mn et bien , bonjour la conso

  • Sandro le 13.09.2019 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de pollution pour cette neige "artificielle" ?

    • biston le 13.09.2019 11:00 Report dénoncer ce commentaire

      bof, c'était envoyé avec de l'eau de Fukushima