En République tchèque

08 mars 2019 08:24; Act: 08.03.2019 10:30 Print

Debout sur la table, au Parlement, avec sa guitare

Le président du Parlement tchèque, Radek Vondracek, est dans la tourmente, après la parution de clichés le montrant debout sur la table qui lui est réservée au Parlement.

storybild

Les images, qui sont aussitôt devenues virales sur les réseaux sociaux, ont conduit l'opposition à réclamer sa démission de la présidence du Parlement. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président du Parlement tchèque, Radek Vondracek, était dans la tourmente, jeudi, après la parution dans les médias de clichés le montrant debout sur la table qui lui est réservée au Parlement en train de jouer de la guitare, un grand sourire aux lèvres, apparemment après quelques verres. Radek Vondracek, qui est membre du mouvement ANO (populiste) du Premier ministre, le milliardaire Andrej Babis, jouait de la guitare avec un autre membre de l'ANO après la victoire de leur formation aux élections législatives de 2017.

Les images, qui sont aussitôt devenues virales sur les réseaux sociaux, ont conduit l'opposition à réclamer sa démission de la présidence du Parlement. Radek Vondracek est le troisième personnage de la République tchèque, après le Premier ministre et le président. «Si j'ai blessé les sentiments de certains, s'ils le considèrent comme un sacrilège davantage que comme un petit moment de rigolade pour rendre cet endroit plus humain, j'en suis profondément désolé et je présente mes excuses», a déclaré Radek Vondracek à la station de radio Frekvence 1.

«Fier» de sa prestation

Quand les trois clichés étaient apparus jeudi matin, Radek Vondracek s'était déclaré dans un premier temps «fier» de sa prestation, consistant en trois chansons, et qu'il serait ravi de la répéter. Devant le tollé ainsi provoqué, il avait rapidement fait machine arrière, insistant sur le fait que cette petite fête s'était déroulée avant qu'il ne devienne président du Parlement.

Le parti ANO dirige à Prague un gouvernement de coalition minoritaire avec les sociaux-démocrates et qui dépend du soutien du Parti communiste pour obtenir la majorité.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Choc le 08.03.2019 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois rien de choquant. Juste un mec qui fête une victoire; homme politique ou pas.

  • Oui Mais le 08.03.2019 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt sympa quand même! Faudrait aussi entendre un peu ce qu'il chante!

  • fabilux le 09.03.2019 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu!! quel drame!!! et alors où est le mal ?

Les derniers commentaires

  • fabilux le 09.03.2019 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu!! quel drame!!! et alors où est le mal ?

  • Oui Mais le 08.03.2019 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt sympa quand même! Faudrait aussi entendre un peu ce qu'il chante!

  • Choc le 08.03.2019 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois rien de choquant. Juste un mec qui fête une victoire; homme politique ou pas.