Poisson d'avril

02 avril 2021 11:12; Act: 03.04.2021 13:49 Print

Deliveroo fait une farce, des clients ne digèrent pas

Le livreur de plats cuisinés a envoyé un mail jeudi à ses clients français pour leur faire croire qu'ils avaient commandé des plats pour la somme de 466 euros.

Sur ce sujet
Une faute?

Deliveroo France a fait croire jeudi à ses clients qu'ils avaient commandé des plats pour un montant total de 466,40 euros. En l'occurrence, 38 pizzas aux anchois, et 50 sauces piquantes. Il s'agissait en fait d'une farce de poisson d'avril. L'entreprise de livraison de plats cuisinés l'a d'ailleurs précisé à la fin du mail: «Une dernière information qui pourrait s’avérer importante: les anchois de ces pizzas sont en fait… des petits farceurs! Souriez, le poisson d’avril a encore frappé».

Mais certains utilisateurs n'ont pas ri à cette farce, et ont même fait part de leur colère sur les réseaux sociaux. «Deliveroo France, vous vous trouvez drôle avec votre e-mailing? Quand on sait à quel point c'est stressant d'avoir sa CB piratée, ce genre de poisson d'avril passe mal», a pesté une internaute sur Twitter. D'autres commentaires comme «Irresponsable», «pas drôle», «j’ai appelé la banque», ou même «J'étais à deux doigts de faire un AVC», sont apparus. Par conséquent, Deliveroo a été contraint de rassurer ses clients, en confirmant qu'il s'agissait bien d'un poisson d'avril.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Salva le 02.04.2021 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi ce qui me fait délirer c’est qu’ils vont tous se plaindre sur les réseaux sociaux ... pour tout et n’importe quoi et en plus ils n’ont pas d’humour.... pauvre monde ...

  • Langue de flûte le 02.04.2021 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Génération Z n’a pas de second degré.

  • Pierre le 02.04.2021 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de se calmer un peu nos jeunes spécialistes des réseaux sociaux.

Les derniers commentaires

  • pica le 03.04.2021 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens ne s’attendent pas à des canulars le ier avril ?! Ils ne lisent pas et pleurent directement. Des débiles coincés.

  • Les jeunes spécialistes des réseaux soci le 03.04.2021 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La PIERRE qu'un sot a jetée dans la mer, cent sages ne l'en retireront point . A bon entendeur !

  • luis le 03.04.2021 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il est temps de calmer le jeu et pas de se.. mr Pierre.

  • StopCovid le 03.04.2021 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le sens de l'humour ne bat plus plein en ces temps de covid ! les effets secondaires sont la et bien la... même un poisson d'Avril ne passe plus, ça devient grâve, très grâve... il y a 5 ans on aurait tous bien rigolé, mais la non ! pauvre monde !

  • Dominique.S le 03.04.2021 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est vrai qu'une farce est censée d'être drôle et plaisante . Deliveroo à dû faire appel à une personne réfractaire à l'humour........ mauvaise com ......D''après les réseaux sociaux les pinces sans rire étaient de sortie ce 1 avril ....Tel est pris qui croyait prendre !!!