Inde

20 août 2018 09:12; Act: 20.08.2018 09:51 Print

Dépassé, IKEA prie ses clients de rester chez eux

L'arrivée du géant suédois dans le sud de l'Inde a suscité une telle ferveur qu'il a fallu calmer le jeu.

Sur ce sujet

Le succès est phénoménal. Très attendue, l'ouverture du premier magasin IKEA en Inde a eu lieu le 9 août à Hyderabad, dans le sud du pays. Ce jour-là, près de 40 000 personnes ont fait le déplacement, provoquant des bouchons monstrueux sur la route et une cohue indescriptible dans les rayons.

L'énorme campagne publicitaire menée par la multinationale du meuble plusieurs mois avant l'événement s'est avérée plus efficace qu'espéré. Depuis, l'enthousiasme des Indiens ne semble pas vouloir se calmer. Quotidiennement, 28 000 clients passent les portes du magasin, rapporte le site Quartz.

Dépassé par les événements, IKEA essaie tant bien que mal de calmer la ferveur de sa clientèle. Le 15 août, le géant suédois a installé, sur son site Internet, un compteur qui indique aux visiteurs le temps qu'il leur faudra attendre pour entrer dans le magasin. À 13h30 par exemple, il fallait patienter deux heures avant de pouvoir pénétrer dans le temple de l'ameublement. Une heure plus tard, le temps d'attente avait augmenté de soixante minutes. Une mise au parfum qui devrait refroidir certaines ardeurs.

Sur Instagram, IKEA Inde rappelle subtilement à sa clientèle que le magasin est ouvert «365 jours par an», que ses prix «restent bas tous les jours» et qu'il faut savoir «utiliser au mieux son temps».

Le magasin d'Hyderabad prévoit d'accueillir 6 millions de visiteurs dans sa première année. Il est en tout cas parti sur de bonnes bases.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gigi57 le 20.08.2018 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et pourtant les meubles IKEA sont de la daube

  • ladeux le 20.08.2018 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    absolument pas. se sont les rares meubles à supporter autant de montage et démontage

  • ladeux le 20.08.2018 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui eux aussi rêvent du monde modulable à souhait qu'offre IKEA

Les derniers commentaires

  • Le pigeon le 20.08.2018 21:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de soucis, nous payons pour la pollution !!!

  • ladeux le 20.08.2018 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tous les autres font pas mieux. maison du monde vend du matériel qui ne respecte même pas les normes contre le feux. IKEA aux oui!

  • ladeux le 20.08.2018 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on.a pas de goût c'est normal

  • ladeux le 20.08.2018 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    absolument pas. se sont les rares meubles à supporter autant de montage et démontage

  • Ex chômeur le 20.08.2018 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout ça pour des étagères et du mobilier bas de gamme. Ils exploitent leur propres gens pour de la daube, triste société. Ryanair et Ikea, même combat.