Au Puy du Fou

13 août 2018 09:20; Act: 13.08.2018 12:27 Print

Des corbeaux jouent les agents de nettoyage

Six corbeaux, spécialement dressés pour le ramassage des mégots et des déchets, participent au nettoyage du parc de loisirs du Puy du Fou.

storybild

Souvent mal vu, le volatile est intelligent, joueur et gourmand. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«L'objectif n'est pas simplement de nettoyer, car les visiteurs sont globalement respectueux de la propreté, mais aussi de mener une action pédagogique», montrant que «la nature elle-même peut nous apprendre à faire attention à l'environnement», a expliqué le président du parc, Nicolas de Villiers. L'idée a germé, «il y a plusieurs années, dans l'esprit de l'un des fauconniers du parc, à partir de l'observation des oiseaux», a raconté M. de Villiers.

L'espèce sélectionnée, le corbeau «freux», est un oiseau «particulièrement intelligent», qui «lorsqu'il est dans une atmosphère affective porteuse, aime communiquer avec l'homme et établir une relation avec lui par le jeu». Christophe Gaborit, spécialiste de l'affaitage (dressage) des rapaces, a donc «inventé une petite boîte», contenant d'un côté des croquettes, «dont raffolent les corbeaux», et offrant de l'autre un espace vide, destiné à «accueillir des mégots, ou autres petits déchets», a poursuivi M. de Villiers.

«Fable de la Fontaine revisitée»

Lorsque le corbeau dépose un mégot dans la boîte, un mécanisme se déclenche, et une croquette lui est délivrée. «Motivés par la récompense», les corbeaux ont «vite compris comment fonctionnait le jeu», s'est-il réjoui. L'installation a ensuite été réorganisée de manière à ce qu'une seule boîte, «de la taille d'une brouette», permette à tous les oiseaux de déposer leur butin et à Christophe Gaborit de jouer les «chefs d'orchestre».

Les oiseaux sont «très rapides»: en moins de trois quarts d'heure, un corbeau est capable «de remplir un seau», a-t-il ajouté. Dans l'image de ce corbeau, «généralement vu et classé comme nuisible», qui «ramasse les déchets» sous les yeux amusés des visiteurs, M. de Villiers voit une sorte de «fable de la Fontaine revisitée»: «l'animal, la nature, donnent une belle leçon aux hommes».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • monde de m le 13.08.2018 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Donc en résumé, les corbeaux sont plus intelligents que les humains.... c'est quand même pathétique que l'on doive dresser des oiseaux pour nettoyer, suffirait que les gens jettent leurs déchets dans des poubelles, pour autant qu'il y en ai en suffisance....

  • Prof. le 13.08.2018 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait simplement apprendre aux gens à être propre et respectueux… Les corbeaux sont plus intelligents que certains humains.

  • Turlututu le 13.08.2018 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on fasse ramasser ceux qui jettent ces merdes à terre...!!!!! C'est le monde à l'envers.L'homme devient dingue.

Les derniers commentaires

  • petitevoix le 13.08.2018 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mêmes les oiseaux font de benévola !!!

  • Hainz Zweidrei le 13.08.2018 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    j'espère qu'ils ne vont pas contracter un cancer...

  • Prof. le 13.08.2018 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait simplement apprendre aux gens à être propre et respectueux… Les corbeaux sont plus intelligents que certains humains.

  • Turlututu le 13.08.2018 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on fasse ramasser ceux qui jettent ces merdes à terre...!!!!! C'est le monde à l'envers.L'homme devient dingue.

  • Jean II le 13.08.2018 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Impressionnant ! si ils doivent faire cela dans les villes ( un mégot = une croquette ) à un moment donné , ils n'arriveront plus à voler car en surpoids