Aux États-Unis

13 décembre 2019 11:24; Act: 13.12.2019 11:57 Print

Des milliers de «poissons pénis» sur une plage

Des milliers de «gros vers d'aubergiste» se sont échoués sur une plage californienne. Leur forme amuse beaucoup les internautes.

Sur ce sujet
Une faute?

La nature regorge de nombreux mystères. Les habitants de Drakes Beach dans le comté de Marin, en Californie, en ont eu la preuve. Les riverains ont découvert leur plage recouverte de milliers de poissons, une espèce de ver ayant la forme d'un pénis.

Appelés «urechis unicinctus», ou encore «intestins de mer» en coréen, les vers sont apparus sur la plage en raison d'une tempête survenue la nuit dernière, qui les aurait poussés hors de leur habitat, révèle le site Bay Nature. Ces vers peuvent vivre jusqu'à 25 ans et se nourrissent principalement de plancton, de bactéries et d'autres petites particules de l'océan. Ils passent la plus grande partie de leur existence sous terre.

Appelés aussi «gros vers d'aubergiste», ils construisent des terriers en forme de U dans le sable, qu'ils laissent ensuite aux autres animaux, d'où le nom d'aubergiste, explique le Daily Mail. Les experts ont même découvert des terriers remontant à 300 millions d'années. Les vers se retrouvent du sud de l’Oregon jusqu’en Basse Californie. En Extrême-Orient, le ver est dégusté cru ou cuit (en Corée du Sud, en Chine ou encore au Japon).

Ce n'est pas la première fois que ces poissons s'échouent sur des plages aux États-Unis. Des dunes californiennes de Pajaro dans le comté de Santa Cruz en ont déjà fait les frais ainsi que le port de Princeton dans le comté de San Mateo. Les photos de la découverte des milliers de vers font le tour des réseaux sociaux et provoquent l'hilarité des internautes.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • curieuse le 13.12.2019 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un nouveau spécimen qui a déjà fait des terriers il y a 300 M d’années ;-)

  • Ben-J le 13.12.2019 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Écœurant

  • micpeche le 14.12.2019 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Je cite: "Les riverains ont découvert leur plage recouverte de milliers de poissons, une espèce de ver ayant la forme d'un pénis." il faudrait savoir, c'est un poisson ou un vers!?

Les derniers commentaires

  • micpeche le 14.12.2019 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Je cite: "Les riverains ont découvert leur plage recouverte de milliers de poissons, une espèce de ver ayant la forme d'un pénis." il faudrait savoir, c'est un poisson ou un vers!?

  • curieuse le 13.12.2019 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un nouveau spécimen qui a déjà fait des terriers il y a 300 M d’années ;-)

  • gonzi le 13.12.2019 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marrant je n’ai jamais entendu parlé de poisson penis!!!! Un nouveau spécimen !!!!??

    • Le Belge, une fois le 13.12.2019 15:56 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, c'est sorti l'année dernière des usines chinoises....Faut lire l'Essentiel mon gars, attentivement.

  • Ben-J le 13.12.2019 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Écœurant

    • Nomie le 13.12.2019 16:05 Report dénoncer ce commentaire

      La nature est ce qu'elle est ! Magnifique !