En Chine

06 avril 2018 10:27; Act: 06.04.2018 11:10 Print

Double amputé, il veut toujours gravir l'Everest

Quatre tentatives avortées et deux jambes amputées jusqu'au genou n'ont pas réussi à dissuader l'alpiniste chinois Xia Boyu de réaliser son rêve de conquérir l'Everest.

storybild

Lorsqu'il s'élancera ce printemps à l'assaut de la corniche culminant à 8 848m d'altitude, M. Xia en sera à son cinquième essai.

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre tentatives avortées, deux jambes amputées jusqu'au genou et une interdiction d'ascension levée à la dernière minute n'ont pas réussi à dissuader l'alpiniste chinois Xia Boyu de réaliser son rêve de conquérir l'Everest. Âgé de 69 ans, Xia Boyu est le premier double amputé à obtenir un permis pour le plus haut sommet de la Terre, depuis le retrait d'une interdiction d'ascension de cette montagne pour les personnes doublement amputées et les aveugles instaurée par le Népal, en décembre dernier.

«J'ai paniqué quand j'ai entendu la nouvelle, car cela voulait dire que je ne pourrais pas accomplir mon rêve. Je me demandais comment j'allais pouvoir obtenir un permis de grimper», raconte-t-il à l'AFP, qui l'a rencontré dans la vieille ville de Bhaktapur, non loin de la capitale Katmandou. Jugeant la mesure discriminatoire, des organisations de défense des droits des handicapés ont finalement obtenu son annulation par la justice le mois dernier.

À 200 mètres du sommet en 2016

Lorsqu'il s'élancera ce printemps à l'assaut de la corniche culminant à 8 848m d'altitude, M. Xia en sera à son cinquième essai. Il faisait partie de l'équipe nationale chinoise en 1975 lorsque le groupe avait essuyé une tempête sous le sommet. En manque d'oxygène, exposé à des températures polaires, l'alpiniste avait souffert de graves gelures et perdu ses deux pieds. En 1996, ses deux jambes avaient dû être amputées juste en dessous du genou après que les médecins lui ont découvert un lymphome, une forme de cancer du sang.

Tenace, le sexagénaire au haut front retourne pourtant au pied de l'Everest en 2014. Mais une avalanche meurtrière, qui coûte la vie à 16 guides sherpas, met un terme prématuré à la saison. Ne se résignant pas, il revient l'année suivante. Mais un violent séisme survient au Népal. Rien que sur l'Everest, 22 personnes perdent la vie, une avalanche s'abattant sur le camp de base. Lors de sa dernière tentative en date, en 2016, le mauvais temps le force à rebrousser chemin à tout juste 200 mètres du sommet.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 06.04.2018 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    S'il veut aller mourir sur l'Everest pourquoi pas d'autres avec deux jambes y sont morts il doit le savoir !!!

  • Baron Rouge le 06.04.2018 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très intéressant ! Vraiment très intéressant...

  • Sterling le 07.04.2018 00:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il aura pas mal aux mollets lui

Les derniers commentaires

  • Sterling le 07.04.2018 00:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il aura pas mal aux mollets lui

  • Baron Rouge le 06.04.2018 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très intéressant ! Vraiment très intéressant...

  • torolkozo le 06.04.2018 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    S'il veut aller mourir sur l'Everest pourquoi pas d'autres avec deux jambes y sont morts il doit le savoir !!!