En Angleterre

09 août 2017 13:11; Act: 09.08.2017 13:27 Print

Du vin pour la première fois au Festival de la bière

Le Festival de la bière britannique, qui se déroule jusqu'à samedi à Londres, accueille pour la toute première fois du vin anglais, illustrant le succès grandissant de la filière vinicole.

storybild

Le festival se tient à Londres depuis 1977. (photo: AFP/Daniel Leal-olivas)

Sur ce sujet

«Il faut se diversifier et donner aux gens plus de choix. Peut-être qu'après quelques pintes de bière, vous aurez envie de vous asseoir et de déguster un verre de vin», explique à l'AFP Colin Valentine, un des organisateurs de l'événement. Le festival, qui se tient depuis 1977, célèbre la bière produite grâce à des méthodes traditionnelles et artisanales, par opposition à la bière industrielle pasteurisée. Parmi les 900 types de bières, cidres ou poirés présentés, les visiteurs peuvent désormais également découvrir une sélection de vins, rosé pétillant, Chardonnay ou Pinot Noir, produits dans le sud de l'Angleterre.

«Les gens qui viennent ici sont curieux d'essayer quelque chose qu'ils ne connaissent pas», souligne Will Burgess, un responsable du marchand de vin Honest Grapes. «Certaines personnes expliquent ne jamais avoir bu de vin anglais auparavant. Puis elles viennent, elles essaient et trouvent ça vraiment bon», assure-t-il. Au cours de la dernière décennie, le nombre d'hectares de vignes a plus que doublé en Angleterre et au Pays de Galles, et devrait encore augmenter de 50% d'ici 2020, indique l'organisation des producteurs de vins anglais.

L'Angleterre reste toutefois encore une toute petite nation du vin, avec seulement 5 millions de bouteilles produites en 2015, dont une majorité de vins pétillants, selon l'organisation. Aujourd'hui, certains crus anglais sont jugés de grande qualité par les experts et ont récolté des prix à travers le monde. A l'ouverture du festival, mardi, la bière «Goat's Milk» («Lait de chèvre») a reçu le titre de «Championne des bières britanniques». Produite par une brasserie du centre de l'Angleterre, Church End Brewery, la bière est décrite comme un «nectar doré».

(L'essentiel/AFP)