Course à pied

08 septembre 2018 19:41; Act: 08.09.2018 19:46 Print

Elle allaite son bébé en plein ultra-​​trail!

Une Britannique a ajouté une difficulté supplémentaire à l'Ultra-trail du Mont-Blanc, pourtant si exigeant à la base.

storybild

Image peu banale: cette mère de famille allaite son bébé de 3 mois dans la salle de repos de Courmayeur, après 16 heures de course. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Sophie Power a bouclé le très exigeant Ultra trail du Mont-Blanc (UTMB), célèbre course d'endurance en montagne longue de 170 km, dimanche dernier, après plus de 43 heures d'efforts. Mais cette Britannique âgée de 36 ans a ajouté une difficulté supplémentaire. Elle a marqué une halte pour allaiter Cormac, son bébé de 3 mois!

«J'ai allaité Cormac sur la ligne de départ, puis (après 16 heures de course) à Courmayeur, où était installée une salle de repos pour les athlètes», a raconté Sophie Power, qui prenait part pour la première fois à la course.

Un nouveau dossard en 2018

«J'avais réussi à avoir une place alors que j'étais enceinte de Donnacha (son fils aîné) en 2014, mais ils ont refusé de reporter ma participation d'un an, a précisé Sophie Power. Ils le font pour les blessures, mais ne l'acceptent pas pour les femmes enceintes, car selon eux, c'est un choix».

Sophie Power, qui a finalement réussi à obtenir un nouveau dossard en 2018, souhaite que «cette politique change pour inciter davantage de femmes à se tourner vers l'ultra trail».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • All4One le 08.09.2018 22:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le taux d’acide lactique dans le lait maternelle augmente clairement avec un effort aussi extrême et je me demande avec un tel effort quel impact pourrait avoir la déshydratation de la mère sur la lactation ? Il aurait été mieux de tirer le lait pour les 3 jours de compétition et de donner le donné au bébé via le père par exemple. Car là aussi, je ne suis pas sûr qu’elle puisse nourrir son enfant à la demande. Il faudrait la suivre en permanence.

  • Fred le 08.09.2018 21:10 Report dénoncer ce commentaire

    La place d'un bébé n'est pas dans cet endroit. Dans la vie, il y a des choix à faire et cette femmes ne sait manifestement pas les faire au détriment de son bébé. Quand on veux un enfant il faut être prêt à faire des sacrifices.

  • mel le 09.09.2018 01:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    GENIAL!! elle est top cette femme

Les derniers commentaires

  • Sandra le 10.09.2018 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis certains commentaires, je préférerais que certains aillent courir plutôt que d'écrire!!! Et qu'en savent-t'ils des sacrifices qu'une mère peut faire? Une mère qui allaite toujours son enfant alors qu'il a 3 mois... Sincèrement ça me dégoûte de lire de tels commentaires... Commencez par vous regarder dans le miroir avant d'aller juger les autres! Bravo à Sophie pour cet exploit (qui n'a pas du tout été aidé par l'organisation de cette course). Je ne félicite pas l'UT4M de ne pas encourager les femmes et même de les décourager. On est en 2018, reveillez-vous!

  • Léon le 09.09.2018 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    Simplement tout mes respect et bravo madame pour votre courage.

  • mosellan le 09.09.2018 13:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    courir ou nourrir il faut choisir

  • pourtant le 09.09.2018 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un bébé n a rien à faire là ... pauvre petit . Des fois il faut connaître ses priorités et puis lorsque le bébé aura grandi , la maman aura plus le temps pour " ses autres passions "

    • Lili le 10.09.2018 16:04 Report dénoncer ce commentaire

      @pourtant: pq choisir quand on peut faire les 2?? tant que le bebe n' en souffre pas, je vois pas le probleme... ouverture d'esprit prouve l intelligence.

  • Fred le 09.09.2018 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas que dans le cuisine mais dans toute la maison. le menage ne va pas se faire tout seul si elle reste dans la cuisine.