Sur Facebook

05 novembre 2015 10:35; Act: 05.11.2015 12:05 Print

Elle exhibe son ticket gagnant, on vole son gain

Tout heureuse d'avoir gagné aux courses de chevaux, une Australienne a pris un selfie avec le sésame avant de le publier sur le web. Un petit malin en a profité.

storybild

La jeune femme n'avait pas réalisé que le code-barres du ticket était visible sur la photo. (photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

On le sait, il vaut toujours mieux faire profil bas lorsque l'on gagne au loto, aux jeux de hasard ou autres paris. Chantelle, jeune Australienne originaire de Perth, vient d'en faire l'amère expérience. La jeune femme, qui n'avait jamais parié auparavant, a décidé de tenter sa chance aux courses de chevaux lors de la Melbourne Cup. Elle a donc misé 20 dollars australiens (13 euros) sur un cheval appelé Prince of Penzance. Bénéficiant sans doute de la chance de la débutante, Chantelle a remporté la somme de 825 dollars australiens (540 euros).

Toute heureuse, la jeune femme s'est empressée de faire un selfie avec son ticket gagnant, raconte le Mirror. Elle a ensuite posté l'image sur son compte Facebook, histoire de partager sa joie avec ses amis. Seulement voilà, Chantelle n'avait pas réalisé que le code-barres servant à retirer l'argent à un automate était visible sur le selfie. En arrivant devant le comptoir pour empocher le pactole, seulement 15 minutes après avoir posté sa photo, l'Australienne a eu la fâcheuse surprise d'apprendre que quelqu'un avait déjà raflé la mise avant elle.

«Au pauvre type qui est visiblement mon ami sur Facebook et qui a utilisé ma photo pour empocher mon gain. Tu es un gros enc***. Tu as ruiné ma journée», a écrit Chantelle, dépitée. La jeune femme a expliqué à la station de radio Triple M que la police serait capable de retrouver l'endroit où l'argent avait été réclamé et de mettre la main sur le malotru. «Mon profil est privé, donc cela doit être quelqu'un que je considérais comme une connaissance. Je vais devoir faire le ménage sur mon compte Facebook», maintenant, soupire la jeune femme.

(L'essentiel/joc)