En Russie

03 septembre 2018 16:21; Act: 03.09.2018 16:55 Print

Elle inverse le sperme de son mari et de son amant

Avec la complicité d'une clinique, une trentenaire a échangé deux échantillons de sperme lors d'une fécondation in vitro. Le mari floué a porté l'affaire devant les tribunaux.

Sur ce sujet

Un Russe de 38 ans vient de remporter une bataille judiciaire peu ordinaire. Maxim Anokhin demandait réparation après avoir été cruellement dupé par sa femme, avec la complicité d'une clinique moscovite. En proie à des difficultés pour concevoir un bébé, Maxim et son épouse Yana avaient décidé de recourir à une fécondation in vitro (FIV). Le Russe a donc transmis un échantillon de sperme au laboratoire et payé pour la procédure. Dans le dos de son mari, et avec le consentement de la clinique, la jeune femme a échangé son échantillon de sperme avec celui de son amant, raconte le «Sun».

Le petit Timosha a vu le jour, et Maxim était naturellement persuadé d'être son papa. Pendant un an, le trentenaire a subvenu aux besoins de l'enfant, qu'il couvrait d'affection et d'amour paternel. «J'avais foi en ma femme. Je la croyais et je lui faisais confiance à 100%», a témoigné Maxim, face à la cour. Autant dire que le jour où un test ADN a prouvé que le trentenaire n'était pas le père biologique du petit, le traumatisme a été terrible. «J'étais choqué, j'étais affligé et je n'arrivais pas à le croire», a-t-il raconté. Selon des documents judiciaires, la maman de Timosha voulait que le père de son enfant soit l'homme qu'elle aimait et pas son époux.

Yana et Maxim, séparés avant même la révélation choc, ont refait leur vie chacun de leur côté. La mère de l'enfant vit actuellement avec son amant, le père biologique du petit. Le tribunal a condamné le Kulakov Medical Centre à verser 5 148 euros de dommages et intérêts au mari floué. Maxim l'assure, il n'a pas poursuivi son ex-femme et la clinique pour l'argent, mais pour obtenir justice. «Je voulais médiatiser cette histoire, de manière à ce qu'à l'avenir, il n'y ait plus d'hommes trompés, de maris trompés comme moi», a déclaré le trentenaire, qui est récemment devenu papa. Pour de vrai, cette fois-ci.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Audi RS3 le 03.09.2018 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    De nos jours, tous les hommes devraient faire un test de paternité. Sans ça on ne peut jamais être sur.

  • Emilien le 03.09.2018 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    Le test ADN devrait tout simplement être obligatoire à la naissance de l'enfant. Comme ça au moins plus de doute.

  • Fred le 03.09.2018 19:56 Report dénoncer ce commentaire

    Combien de père pense avoir fondé une famille alors qu'en réalité leurs enfants ne sont pas d'eux mais des envies de femmes en goguette. Pour les femmes c'est normal par contre si leurs mari va se faire une gâterie ailleurs alors là c'est un drame et elles divorce. Beaucoup de père devraient faire un test de paternité, vous seriez étonné du nombres d'enfants illégitime.

Les derniers commentaires

  • GordonGekko le 04.09.2018 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Mais où sont les féministes? Je croyais que tous les hommes étaient des démons ! Nous aurait-on menti?

  • Starwars le 04.09.2018 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un test et tout est clair ! C’est facile !!

  • Asimov1973 le 04.09.2018 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stérilité masculine augmente...nombre d’enfants dans le monde augmente...les femmes ne disent pas toute la vérité....

  • la saucisse le 04.09.2018 05:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis 1000 % d'accord avec toi.

  • MonSpermeTonSperme le 03.09.2018 21:54 Report dénoncer ce commentaire

    Infernal. Comment cette histoire va se terminer ? Va-t-on jamais le savoir ? Quelle tragédie ..........