Écosse

04 décembre 2021 22:42; Act: 05.12.2021 19:42 Print

Elle retrouve son alliance perdue il y a 50 ans

Une Britannique de 86 ans a renoué avec son précieux bijou grâce à l’aide d’un spécialiste en détection de métaux.

Sur ce sujet
Une faute?

«C’était un petit peu émouvant.» Donald MacPhee garde une retenue toute britannique au moment d’évoquer le véritable petit miracle qu’il a accompli. Mordu de détection de métaux, cet habitant des Hébrides extérieures a senti qu’il avait un coup à jouer en apprenant que sa voisine Peggy MacSween, 86 ans, avait perdu son alliance il y a environ 50 ans. L’octogénaire pense que le précieux bijou lui a glissé du doigt alors qu’elle était en train de ramasser des patates dans son potager. Armé de son inséparable détecteur de métaux, Donald MacPhee est parti en mission.

Il a passé trois jours à fouiller une prairie côtière sablonneuse où se trouvait autrefois le potager. Au fil des ans, la zone était devenue un lieu populaire de beuverie, ce qui a rendu la tâche du Britannique particulièrement ardue. En effet, son détecteur sonnait à chaque fois qu’il tombait sur un anneau d’ouverture de canette, ce qui semait la confusion dans ses recherches. «Pendant trois jours, j’ai cherché et creusé 90 trous. En plus des anneaux d’ouverture, j’ai trouvé beaucoup d’autres choses comme des fers à cheval et des boîtes de conserve», raconte l’Écossais au «Guardian».

Au bout de trois jours d’efforts, la fameuse bague est réapparue. «J’étais absolument sidéré. J’avais fouillé une zone de 5 000 mètres carrés. J’avais une chance sur 100 000. C’est certainement ma meilleure découverte», s’émerveille-t-il. Le bijou était en parfait état quand Donald McPhee l’a rendu à sa propriétaire: «Il lui allait encore parfaitement», confie-t-il. «C’était ma bague. Je n’arrivais pas à le croire, mais elle était là. Je pensais que je ne la reverrais jamais», s’émeut Peggy, qui a perdu son mari il y a quelques années.

(L'essentiel/joc)