Christine Boutin

22 février 2021 15:25; Act: 22.02.2021 16:15 Print

Elle se trompe de «Jésus», Internet la crucifie

L'ex-ministre Christine Boutin a confondu le Christ avec le joueur de Manchester City, dans un échange sur Twitter. Une confusion qui a suscité beaucoup de moqueries.

storybild

Christine Boutin est toujours prête à défendre Jésus... même quand il joue au football.

Sur ce sujet
Une faute?

Il ne s'agit pas d'une révélation. L'ex-ministre française Christine Boutin est une fervente chrétienne. Une foi inébranlable qui lui joue parfois des tours, comme ce lundi sur Twitter. Toujours enclin à défendre ses convictions religieuses, la femme politique de 77 ans a répondu avec entrain à un internaute qui se demandait «à quoi sert Jesus?», intimant même à ce dernier à «aller se faire voir à un moment donné».

Inacceptable pour Christine Boutin qui a pris son clavier pour défendre son prophète: «Et vous? Qu’avez vous fait pour stopper les désastres? Jesus nous laisse Libres et c’est un immense cadeau. Tout cela n’est le résultat que de nos lâchetés, négligences, paresses...».

Problème, le twitto en question ne faisait aucunement référence au Christ, mais bien à l'attaquant de Manchester City, Gabriel Jesus, auteur d'une prestation peu convaincante contre Sheffield. Le Brésilien a ouvert le score avant de disparaître progressivement de la partie.

«Je parle du joueur de Manchester City, lâchez ma veste et passez une bonne journée», a répondu l'internaute. L'échange a été largement partagé sur Twitter par des utilisateurs hilares. Pour la plupart, Christine Boutin a manqué une occasion de se taire. Et malheureusement pour elle, la notion très catholique du pardon n'est que très peu partagée...

Certains ont même mis en place, «l'équipe type» très pieuse de Christine Boutin. Sur la feuille de match figurent les indispensables Chrétien, Lacroix, Pastore et bien évidemment Messi.

Consciente de son erreur, l'ex-membre de l'UMP a préféré jouer la carte de l'auto-dérision. Interrogée sur la capacité de cette équipe à gagner la Ligue des champions, Christine Boutin a répondu avec deux émoticônes hilares: «Peut-être si Jesus s'y met».

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Norby le 22.02.2021 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    C'est elle aussi qui avait tweeté un article du gorafi au 1er degré. Mais bon, ce n'est pas la seul a transférer n’importe quelle absurdité pour argent comptant sur les réseau sociaux.

  • Yochua le 23.02.2021 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Jésus se prend pour Messi. Pour sauver sa peau, il doit mourir.

  • vdv le 23.02.2021 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà pourquoi la France est dans la merde

Les derniers commentaires

  • Baron Rouge le 24.02.2021 02:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La religion croyance moyenâgeuse ...

  • Millennial BG le 23.02.2021 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Jésus était suspendu lors du dernier match, non?

  • vdv le 23.02.2021 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà pourquoi la France est dans la merde

  • Yochua le 23.02.2021 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Jésus se prend pour Messi. Pour sauver sa peau, il doit mourir.

  • TontonB le 23.02.2021 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    L'arbitre pardonne-t-il les fautes de Jésus ?