Vie extraterrestre

16 juillet 2019 12:41; Act: 16.07.2019 12:58 Print

«Envahissons la zone 51 pour aller voir les aliens»

Plus d'un million d'internautes se disent prêts à relever une mission improbable organisée sur Facebook: prendre d'assaut la fameuse base secrète américaine pour faire éclater la vérité.

Sur ce sujet
Une faute?

Si l'on en croit un «événement» créé sur Facebook, il y aura de l'animation autour de la zone 51, le 20 septembre prochain. Car à l'heure qu'il est, plus d'un million d'internautes se sont inscrits pour participer à une mission très particulière: prendre d'assaut cette base militaire américaine pour «aller voir les extraterrestres».

La zone 51, c'est une base secrète située dans le désert du Nevada et construite dans les années 1950. On sait peu de choses sur cet endroit, si ce n'est qu'il comporte cinq pistes de décollage, plusieurs hangars, et qu'il a servi de zone d'essais pour les appareils expérimentaux de l'armée américaine. Le gouvernement garde jalousement le secret sur ce qu'il s'y passe. La zone 51 n'apparaît sur aucune carte officielle, et son accès est interdit au personnel militaire régulier non accrédité, au trafic aérien civil et, bien entendu, au public.

Au fil du temps, le mystère entourant cette base militaire a donné naissance à toutes sortes de fantasmes. Pour beaucoup de complotistes, la zone 51 serait en fait un centre de recherche sur les formes de vie extraterrestres. Des ovnis y seraient entreposés et étudiés, des autopsies sur des aliens réalisées, et des créatures non terriennes y seraient retenues et soumises à des interrogatoires.

Exemple le plus connu: ce serait dans la zone 51 que reposeraient les débris de l'engin s'étant crashé à Roswell (Nouveau-Mexique) en 1947. Selon la version officielle, il s'agissait d'un ballon-sonde envoyé par le gouvernement américain. Mais beaucoup sont persuadés qu'en réalité, c'est une soucoupe volante qui s'est écrasée ce jour-là. D'autres, encore, croient dur comme fer que c'est dans la zone 51 que l'alunissage de 1969 a été filmé, l'homme n'ayant en vérité jamais marché sur la Lune.

Autant dire que l'événement Facebook intitulé «Envahissons la zone 51, ils ne peuvent pas tous nous arrêter» passionne les foules. Lancée la semaine dernière, l'idée est d'envahir la base militaire en comptant sur un nombre écrasant de participants: s'il y a suffisamment de monde, la sécurité sera dépassée et certains parviendront à s'infiltrer pour libérer les extraterrestres et faire éclater la vérité.

Certes, cette mission a tout d'une bonne blague, et il y a fort à parier que sur les 1,2 million de personnes actuellement inscrites, peu l'ont prise au premier degré et sont véritablement prêtes à passer à l'action. CNN rappelle en outre que la zone 51 est une base militaire et que ses gardes sont armés de fusils d'assaut. En cas d'intrusion, ils sont autorisés à faire feu.

L'US Air Force, d'ailleurs, n'a pas du tout envie de rire. Sa porte-parole, Laura McAndrews, a fait savoir qu'elle déconseillait à quiconque de s'aventurer sur ce site. «La zone 51 est un centre d'entraînement ouvert pour l'US Air Force, et nous dissuadons quiconque d'essayer d'entrer dans un endroit où s'entraînent les forces armées américaines. L'US Air Force est toujours prête à protéger l'Amérique et ses biens», a-t-elle déclaré au «Washington Post».

Loin de se laisser impressionner, les organisateurs de la mission conseillent aux futurs assaillants d'éviter les balles en courant «comme dans Naruto», le manga de ninjas dans lequel les personnages détalent les bras derrière le dos.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • OmamOmam le 16.07.2019 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zone 51: Je pense que les aliens essaient d’y fabriquer du pastis....

  • A.Nalyse le 16.07.2019 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Les "envahisseurs" porteront-ils des gilets jaunes? ;-$

  • cedric le 16.07.2019 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai déjà réservé mon billet d’avion! J’espère que je ne serais pas seul. ;-)

Les derniers commentaires

  • le psy le 19.07.2019 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allons-y!!! Perçons ce mystère américain !!!

  • Ils existent mais... le 17.07.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    La réponse la plus pragmatique que j’ai pu entendre était celle d’Hubert Reeves lors d’une émission TV : « soit ils sont moins évolués que nous et ne peuvent pas nous connaître, soit ils en sont au même stade d’évolution que nous et technologiquement nous ne nous sommes pas encore trouvés pour communiquer ou bien soit ils sont bien plus évolués que nous et probablement qu’ils nous connaissent. Mais dans ce derniers cas, je vous rassure, nous ne les intéressons pas, sinon cela fait belle lurettes que nous serions au courant de leur existence! »

    • titi le 17.07.2019 21:00 Report dénoncer ce commentaire

      Oui tout à fait, et je pense que les trois possibilités existent.

    • Baptist3 le 18.07.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

      Exact, nous sommes des millions de milliards dans l'univers, certains plus évolués que d'autres

  • John le 17.07.2019 01:02 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien évidemment une blague, les militaires américains ne plaisantent pas et feraient feu sur tout le monde sans aucun scrupule...

    • Titi le 18.07.2019 17:16 Report dénoncer ce commentaire

      Du coup, mieux vaut porter la blouse blanche des ambulanciers. Pas sûr qu'ils tirent; Trump désire se faire ré-élire et un massacre plomberait ses chances.

  • A.Nalyse le 16.07.2019 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Les "envahisseurs" porteront-ils des gilets jaunes? ;-$

    • Kroopemisch le 17.07.2019 12:04 Report dénoncer ce commentaire

      on n'est pas en France voyant!!!

  • Nas Lamenace le 16.07.2019 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Du coup l'USAF aura le temps de tout déplacer, comme elle a été prévenue longtemps à l'avance...