Procès en France

06 septembre 2018 09:21; Act: 06.09.2018 11:06 Print

Il faisait souffler les enfants dans l’éthylotest

Un ex-chauffeur de car a été condamné à des amendes par un tribunal français pour avoir demandé à des élèves de souffler à sa place dans l'éthylotest antidémarrage de son bus.

storybild

Pour que le car démarre, le taux d'alcoolémie du conducteur doit être inférieur à 0,2 gramme d'alcool par litre de sang. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Les faits remontent au 14 décembre dernier à Bracieux (Loir-et-Cher), près de Blois, quand Dominique, chauffeur de car scolaire de 51 ans, demande à deux élèves de souffler dans l'éthylotest antidémarrage obligatoire sur les autocars. Pour que le car démarre, le taux d'alcoolémie du conducteur doit être inférieur à 0,2 gramme d'alcool par litre de sang. Un premier enfant a soufflé mais pas suffisamment longtemps pour déverrouiller le système. Le chauffeur a alors demandé à son grand frère de prendre le relais. Le collégien s'est exécuté et, cette fois, le car a pu démarrer.

«C'était pour plaisanter, le car était déjà démarré. Ces deux frères sont les fils d'un gendarme, ce sont eux qui ont demandé à souffler, je n'ai rien à me reprocher», a affirmé à la barre Dominique, en assurant ne pas avoir bu une goutte d'alcool avant son service. Pourtant, d'après des collégiens, il aurait confessé avoir consommé deux bières. Des passagers ont en outre déclaré que le chauffeur du car roulait vite au point qu'une élève, inquiète, a dû lui demander de lever le pied. L'un des enfants a même dit avoir consulté le GPS de son smartphone qui aurait affiché une vitesse de 107 km/h. «C'est faux, je n'ai jamais dépassé les 90», s'est défendu le conducteur.

La présidente du tribunal de police de Blois évoque également des coups de klaxon intempestifs et un épisode où le chauffeur aurait lâché son volant des mains pour impressionner la galerie, des faits contestés par le prévenu. «Alors il s'agit d'une hallucination collective car tous les enfants rapportent les mêmes faits», lui a rétorqué la présidente du tribunal. Une fois arrivés à bon port, les enfants se sont confiés à leurs parents atterrés, ce qui a rapidement déclenché une enquête. Le conducteur a été suspendu par son employeur, puis a démissionné. Le tribunal l'a condamné à deux amendes d'un total de 370 euros, conformément aux réquisitions du parquet.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Instit le 06.09.2018 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Presque tous les élèves de notre école primaire ont vu roder un bandit barbu, vètu de noir dans la cour de récréation la semaine passée. Mais la caméra de surveillance a révélé qu'il n'y avait personne. Et si je ne me trompe pas, tous les bus sont munis d'un disque, qui enrégistre la vitesse.

  • Réflection le 06.09.2018 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un comportement de la sorte.... Prison avec inculpation de tentative de meurtre.... J'ai été chauffeur de bus et tout les chauffeurs savent alcool zéro. Alors moi je n'ai aucune pitié pour un comportement pareil

  • patience le 06.09.2018 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @indtit je suis désolé mais il est question d alcoolémie pas de vitesse

Les derniers commentaires

  • Pat-Lux le 08.09.2018 22:42 Report dénoncer ce commentaire

    Et seulement 370 Eur ?

  • gonzi le 07.09.2018 05:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis tout à fait d’accord je suis chauffeur de bus et ce qu’il a fait c’est impardonnable on ne joue pas avec la vie des autres

  • On aura tout vu le 06.09.2018 22:17 Report dénoncer ce commentaire

    Impardonnable ce manque de responsabilité. A sanctionner sévèrement !

  • patience le 06.09.2018 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @indtit je suis désolé mais il est question d alcoolémie pas de vitesse

  • Réflection le 06.09.2018 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un comportement de la sorte.... Prison avec inculpation de tentative de meurtre.... J'ai été chauffeur de bus et tout les chauffeurs savent alcool zéro. Alors moi je n'ai aucune pitié pour un comportement pareil