Obsèques en Suisse

28 juillet 2021 17:21; Act: 28.07.2021 17:56 Print

Il piquait les enveloppes à l'aide d'une... fourchette

Un sexagénaire s’aidait d’un ustensile original pour dérober des cartes de condoléances dans des urnes de funérariums. Dans l'espoir d'y trouver de l'argent.

storybild

Une fourchette à fondue a été utilisée par le voleur de cartes de condoléances. (photo: lematin.ch/Vincent)

Sur ce sujet
Une faute?

Pensant y trouver quelques billets de banque glissés dans l’enveloppe pour l’achat de fleurs ou participation aux frais divers des obsèques, un sans-emploi de 60 ans a dérobé des cartes de condoléances qui se trouvaient dans la boîte aux lettres de funérariums en Suisse. Il a fini par se faire pincer en flagrant délit par un croque-mort, le 9 avril dernier. Jugé, il a écopé d'une amende.

La peine prononcée par la justice suisse sanctionne les vols, les dommages à la propriété, le trouble d’une cérémonie funèbre par un comportement inadéquat et l’atteinte à la paix des morts, le lieu où reposait une défunte ayant été profané. En pleine pandémie, ce sont 17 enveloppes qui ont été subtilisées, la situation sanitaire ayant favorisé le dépôt de messages de condoléances dans une urne plutôt qu’en mains propres lors du service funèbre, les cérémonies étant limitées.

Huit et cinq

Deux familles lésées ont été privées respectivement de huit et cinq enveloppes. La police a conservé deux cartes, leurs destinataires n’ayant pas été identifiés. Détail piquant relevé par Le Quotidien Jurassien: la justice a confisqué la fourchette à fondue utilisée par le voleur pour remonter les enveloppes vers la fente des boîtes à lettres.

Pour les autorités suisses, «il est acquis que ses motifs étaient d’ordre financier». Aucun billet de banque n’a été retrouvé dans les enveloppes découvertes par la police chez le voleur.

(L'essentiel/Vincent Donzé)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MMarcel le 28.07.2021 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon , il n'avait pas grand chose a perdre le pauvre bougre !!! Je suis sur que les morts ne lui en veulent pas !!!

  • "Valeurs" actuelles le 28.07.2021 18:34 Report dénoncer ce commentaire

    Plus rien ne m'étonne.. mais vraiment rien.

  • steinsteinbite le 29.07.2021 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si vous avez faim et pas d'aide... pourquoi avoir honte

Les derniers commentaires

  • papy le 29.07.2021 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S’enrichir à l’aide d’une fourchette amènera une imposition par voie d’assiette . (:-))

  • JDCJDR le 29.07.2021 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut le condamner lourdement à une peine exemplaire.

  • la poutre dans mon oeil le 29.07.2021 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    20 ans de prison ferme.... nan mais sérieux, qu'il rende les enveloppes, fasse une petite rédaction sur le fait que voler c'est pas bien et qu'on l'interdise d'approcher les funérariums.... quand on voit que d'autres violent, tuent, torturent et que ceux là reçoive même pas une petite tape sur les mains....

  • steinsteinbite le 29.07.2021 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si vous avez faim et pas d'aide... pourquoi avoir honte

  • 972 le 28.07.2021 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle honte à ce monsieur !!!!