Aux Pays-Bas

10 janvier 2019 13:29; Act: 10.01.2019 13:48 Print

Il reste couché pendant des heures sur un obus

Un Néerlandais a trouvé un obus, mercredi soir, dans son jardin en faisant des travaux. Il a eu une réaction étrange lorsqu'il a entendu l'engin siffler.

Sur ce sujet
Une faute?

Un citoyen néerlandais a passé plusieurs heures couché sur un obus dans son jardin par peur que celui-ci n'explose, ont rapporté jeudi les services de sécurité de la région du Limbourg, au sud des Pays-Bas. L'homme a trouvé l'obus mercredi soir, dans son jardin en faisant des travaux et a décidé de le recouvrir de sable. Puis, entendant l'engin siffler, il s'est couché dessus. Le sifflement s'est arrêté et il n'osait plus bouger, raconte à l'AFP la porte-parole des services de sécurité du nord du Limbourg, Véronique Klaassen. Ayant son téléphone portable sur lui, l'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, a appelé le centre d'appel d'urgence à 21h30. Les secours ont alors sollicité les unités d'élimination d'engins explosifs du ministère de la Défense (EOD).

«L'équipe de l'EOD a dû venir de loin, elle est arrivée vers 1h» pour enfin libérer l'homme de sa position délicate, a poursuivi Mme Klaassen. Des immeubles voisins ont été évacués par précaution. L'obus, issu de la Seconde Guerre mondiale selon les médias locaux, s'est révélé inoffensif. «Il s'agissait d'un obus qui ne contenait pas d'explosifs. L'homme était donc en sécurité», a précisé Mme Klaassen. «Il est strictement déconseillé de se coucher sur un obus. La meilleure chose à faire lorsque l'on tombe sur un engin explosif, c'est de s'éloigner et d'appeler la police», a-t-elle souligné.

Après avoir passé plus de trois heures allongé sur l'obus dans un froid hivernal, l'habitant de la ville de Venlo présentait des signes d'hypothermie. Il a été pris en charge par les secours avant d'être reconduit chez lui. L'homme se portait bien jeudi, mais n'était pas encore remis de ses émotions, a indiqué Mme Klaassen.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Carina le 11.01.2019 08:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les hommes en général adorent se coucher sur des obus.

  • artemis le 10.01.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    trop regardé captain america.

  • Chouchou le 10.01.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Question : pourquoi l'obus a t-il sifflé ? il réclamait un câlin ?

Les derniers commentaires

  • Carina le 11.01.2019 08:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les hommes en général adorent se coucher sur des obus.

  • Joe lindien le 11.01.2019 06:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non, à mon avis l'eau était à température...

  • Chouchou le 10.01.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Question : pourquoi l'obus a t-il sifflé ? il réclamait un câlin ?

  • Goku le 10.01.2019 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    Alors il recouvre l'obus de sable et au moment d'entendre le sifflement il ne prend pas ses jambes à son cou non non il s'allonge sur celui-ci...quelle est la logique de cet homme ??

  • artemis le 10.01.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    trop regardé captain america.