États-Unis

11 juillet 2017 12:07; Act: 11.07.2017 12:22 Print

Il se réveille la tête dans la gueule d'un ours noir

Un Américain de 19 ans qui dormait à la belle étoile s'est fait traîner sur plusieurs mètres par un plantigrade, dimanche. Plus de peur que de mal.

storybild

Dylan, qui donne des cours de survie à l'état sauvage, a été brièvement hospitalisé.

Sur ce sujet

Un jeune homme s'en est miraculeusement sorti après avoir lutté avec un ours noir, dimanche sur un camp non loin de Denver (Colorado). À 4 heures du matin, Dylan a été réveillé par «des bruits de mâchonnement», a raconté Jennifer Churchill, porte-parole des parcs et de la faune du Colorado.

L'Américain de 19 ans s'est rendu compte que sa tête était dans la gueule d'un plantigrade qui essayait de le tirer hors de son sac de couchage. Le jeune homme s'est mis à se débattre et à frapper l'animal, rapidement aidé par ses camarades qui dormaient non loin. L'ours a fini par battre en retraite et Dylan a été brièvement hospitalisé.

L'Américain a raconté à la chaîne KMGH-TV que le plantigrade l'avait traîné sur trois ou quatre mètres avant qu'il n'arrive à se libérer de son emprise. «Le bruit de mâchonnement, je suppose que c'était la dent qui frottait contre mon crâne en s'enfonçant», a décrit le jeune homme, qui donne des cours de survie à l'état sauvage. Des enfants de 12-13 ans participaient à ce camp, mais aucun d'entre eux n'a été blessé. En règle générale, les ours noirs ne sont pas agressifs, mais plusieurs personnes ont été attaquées dans la région, ces dernières semaines.

(L'essentiel/joc)