Dordogne

23 juillet 2019 16:59; Act: 24.07.2019 11:31 Print

Il voulait faire taire les cigales à l'insecticide

La patronne d'une société a fait le buzz, après avoir partagé la demande d'un client excédé par le bruit des bestioles.

storybild

Le chant des cigales avait déjà été l'objet de la fureur de touristes sur la Côte d'Azur en 2018.

Sur ce sujet
Une faute?

«Désolée, ces insectes sont trop importants pour la biodiversité». Voilà la réponse, un peu sèche, qu'a envoyée la responsable d'une entreprise de désinsectisation à un client de Ribérac, en Dordogne. Le propriétaire voulait se débarrasser des cigales logeant dans les arbres près de chez lui, qu'il jugeait «trop bruyantes».

Sylvie Cornu n'a pas hésité à rejeter cette demande «ni écologique ni éthique», quitte à perdre un gros chèque: «J'ai complètement halluciné quand j'ai vu ça, a-t-elle raconté à la radio France Bleu Périgord. D'habitude, on nous appelle pour des puces, des punaises de lit, des moustiques, des mouches...».

«Une chance»

La démarche a provoqué l'incrédulité des villageois. «Les cigales m'inspirent des moments de détente. À la campagne on a de la chance de pouvoir les entendre», a commenté une habitante.

Coqs, grenouilles... les plaintes concernant les bruits de la faune se sont multipliées ces dernières années, émanant surtout de propriétaires de résidences secondaires. Le chant des cigales avait déjà été l'objet de la fureur de touristes sur la Côte d'Azur en 2018. Ces derniers avaient sommé le maire du Beausset, un village près de Toulon, de faire quelque chose. «Elles font crac-crac-crac… ça n'a rien à voir avec un chant», avaient justifié les vacanciers, devant l'élu médusé. 

(L'essentiel/arg)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fritz le 23.07.2019 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Débilité de l'être humain!!

  • Jean II le 23.07.2019 17:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la dernière , certaines personnes à la campagne se plaignent en se moment de la poussière que font les moissonneuses pendant leur récolte ! Où va t ' on ???

  • Le sage le 23.07.2019 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais qu'ils retournent vivres en ville ! vive la campagne ,vive les bestioles !

Les derniers commentaires

  • Angoiser le 08.08.2019 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On devrait se débarrasser de certains humains qui font du bruit ça serait mieux aussi pour les insectes

  • nickname le 24.07.2019 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La même histoire nous est racontée concernant les moustiques et même pour les déjections d’abeilles

  • Fiona le 24.07.2019 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, il y en a qui font fort : des pétitions contre les coqs, contre les vaches, contre les commerçants ambulants et contre les cloches de l'église !!!.... Et oui j'ai connu ça !

  • La Cigale le 24.07.2019 07:52 Report dénoncer ce commentaire

    On entent pas les cigales..... On les écoutent

  • Lux le 24.07.2019 01:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans oublié , ceux qui se paient une maison à la campagne pour la tranquillité ! Et lorsqu’ils sont présent il ne font que faire fonctionner leur balai/ broyeur électrique !!! Bruits de ville !!! Je comprends plus mon semblable ! Enfin , entendons nous bien sur « semblable «