Aux États-Unis

10 novembre 2019 14:09; Act: 11.11.2019 12:13 Print

Ils reçoivent un vieux SMS de Saint-​​Valentin de leur ex

De nombreux abonnés mobiles ont été surpris de recevoir, ces derniers jours, des messages du 14 février qui n'avaient jamais été délivrés. Certains sont cocasses.

storybild

Les abonnés mobiles ont reçu des messages avec près de 9 mois de retard. (photo: Randall Benton)

Sur ce sujet
Une faute?

Surprise, incompréhension et confusion. Tel a été l'effet créé par des messages reçus il y a quelques jours, en pleine nuit, par de nombreux abonnés des quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile des États-Unis. Envoyés à l'origine par l'un de leurs contacts le jour de la Saint-Valentin, le 14 février dernier, les messages n'avaient jusqu'ici jamais été délivrés sur les appareils des destinataires.

Ces derniers ont partagé leur drôle d'expérience sur Reddit et les réseaux sociaux. Certains ont par exemple raconté avoir reçu des messages d'ex-petits amis et ex-petites amies provoquant des conversations gênantes. Pire, des utilisateurs ont expliqué avoir reçu, après près de 9 mois, des messages de proches qui sont depuis décédés...

168 149 messages jamais délivrés

L'entreprise Syniverse, qui fournit des services à plusieurs sociétés de télécommunications, est à l'origine du couac. S'excusant auprès de quiconque ait été affecté, elle a expliqué que le problème était la conséquence d'«une opération de maintenance de routine». Il a provoqué l'envoi par inadvertance à plusieurs abonnés d'opérateurs mobiles de 168 149 messages jamais délivrés.

«Bien que le problème ait été résolu, nous sommes en train de revoir nos procédures internes pour nous assurer que cela ne se reproduira plus», a déclaré William Hurley, directeur du marketing et des produits chez Syniverse, au site Quartz.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • la trois le 10.11.2019 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien je trouve, récupérer ce qui nous est du.

  • Quid ? le 11.11.2019 06:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce dit long sur la confidentialité !

  • LaFauteDesGens le 11.11.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, c'est ce qui se passe quand on envoit ses "confidentialités" via un outil technologique ! Soyez plutôt humain, vivez la réalité, oubliez les SMS, WhatsApp et Facebook !

Les derniers commentaires

  • LaFauteDesGens le 11.11.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, c'est ce qui se passe quand on envoit ses "confidentialités" via un outil technologique ! Soyez plutôt humain, vivez la réalité, oubliez les SMS, WhatsApp et Facebook !

    • Exact! le 11.11.2019 22:37 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez totalement raison

  • Quid ? le 11.11.2019 06:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce dit long sur la confidentialité !

    • hein le 11.11.2019 09:46 Report dénoncer ce commentaire

      je ne vois pas ou est le problème de confidentialité ici les message on juste été renvoyé a leurs destinataires avec beaucoup de retard. dans un cas normal vos SMS sont enregistré pour être distribuer quand votre téléphone est éteint ou hors du réseau

    • Mais si le 11.11.2019 11:28 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème c'est la durée de conservation des données personnelles qui a été outrageusement dépassée : 9 mois quand la durée de vie d'un SMS chez l'opérateur devrait être de quelques minutes à 24 heures grand maximum et pour des raisons techniques uniquement

    • Fred le 11.11.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

      @ Quid: Aucune confidentialité sur les téléphone portable ou sur internet tout est surveillé et enregistré par la NSA via sont réseau Échelon.

  • la trois le 10.11.2019 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien je trouve, récupérer ce qui nous est du.