En Irlande du Nord

07 novembre 2019 21:12; Act: 08.11.2019 10:42 Print

Ils touchent le pactole en rendant service à un pote

Deux Britanniques maniant le détecteur de métaux avec dextérité étaient en train de chercher l'alliance qu'un ami avait perdue, quand ils sont tombés sur un véritable trésor.

storybild

Les deux copains ont fait la découverte de leur vie.

Sur ce sujet
Une faute?

Rendre un service à un ami peut rapporter gros, et ce n'est pas Paul Raynard qui dira le contraire. Le Britannique de 44 ans et son pote Michael Gwynne étaient en vacances chez un ami fermier établi en Irlande du Nord quand celui-ci leur a demandé un coup de main: en travaillant dans un de ses champs, il avait perdu son alliance. Et comme ses deux copains maniaient leur détecteur de métaux avec dextérité, il avait bon espoir qu'ils retrouvent le précieux bijou.

Les deux vacanciers se sont donc mis au boulot. Après avoir signalé la présence d'une pièce de 5 pence et d'un fer à cheval, le détecteur de Paul s'est à nouveau manifesté. Il ne s'agissait pas de l'alliance du fermier, mais de 84 pièces d'or. Certaines dataient du règne d'Henry VIII, roi d'Angleterre et d'Irlande entre 1509 et 1547. Surexcité, le quadragénaire s'est rué sur son ami Michael: «C'est le moment dont nous rêvions!», lui a-t-il lancé, les larmes aux yeux.

En repensant à cette découverte, Paul est encore tout ému: C'était un sentiment incroyable. «C'était comme vérifier ses numéros de loterie et se rendre compte qu'on a décroché le jackpot. Je tremblais. Je n'arrive toujours pas à y croire», confie-t-il au Sun. Le trésor découvert par le Britannique est en cours d'évaluation, mais des experts estiment sa valeur à plus de 100 000 livres sterling. La bague, elle, est toujours introuvable.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zorro le 07.11.2019 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et dire qu'au luxembourg on ne peut pas utiliser ce genre de matériels...dommage

  • murdok le 08.11.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Royaume unis la détection est autorisée et l’état achète le trésor la somme est partagée entre l’inventeur (le chercheur)et le propriétaire du terrain.en France et au Luxembourg c’est interdit résultat les trésors ne sont pas déclarés et sont vendus sous le et l’or fondu.

  • Red le 08.11.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suppose que le propriétaire du terrain va partager avec 'ses amis'!

Les derniers commentaires

  • baboun le 08.11.2019 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en France il est fréquent de voir des gens avec détecteurs de métaux sur les plages à marée basse. à qui appartient l'objet trouvé dans le domaine public ?

  • murdok le 08.11.2019 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @fredo :les boutiques achats d’or sont très nombreuses en France malheureusement il y a toujours des personnes moins regardantes qui achètent l’or sans demander une pièce d’identité qui est normalement obligatoire et payent en liquide alors qu’ils doivent payer par chèque.

  • Thunderbird le 08.11.2019 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont trouvé le trésor !

  • murdok le 08.11.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Royaume unis la détection est autorisée et l’état achète le trésor la somme est partagée entre l’inventeur (le chercheur)et le propriétaire du terrain.en France et au Luxembourg c’est interdit résultat les trésors ne sont pas déclarés et sont vendus sous le et l’or fondu.

    • Fredo le 08.11.2019 12:12 Report dénoncer ce commentaire

      @ murdok: C'est faux au Luxembourg aussi les sommes sont partagée. Il faut seulement demander l'autorisation. Vendre de l'or fondu n'est pas si évident car aucun poinçon pour authentifier sa pureté.

  • Red le 08.11.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suppose que le propriétaire du terrain va partager avec 'ses amis'!