Référence de cinéma

30 octobre 2018 19:00; Act: 30.10.2018 19:19 Print

Jean Dujardin cite OSS 117 pour évoquer Bolsonaro

L’acteur a publié une citation du célèbre espion qu’il interprète, pour commenter à sa manière l’élection brésilienne. Il a supprimé le message avant d’ironiser de nouveau.

Le passage sur la dictature, dans «OSS 117, Rio ne répond plus».

Sur ce sujet
Une faute?

OSS 117 semble bien de retour! Alors qu’un troisième épisode des aventures du célèbre espion français est actuellement en préparation, son interprète Jean Dujardin a réagi à la manière du personnage ce mardi, pour commenter l’élection présidentielle brésilienne.

«Savez-vous seulement ce qu’est une dictature, Dolorès?», a simplement indiqué Jean Dujardin sur Instagram, reprenant une citation de «OSS 117, Rio de répond plus», le deuxième volet de la saga, dont la quasi-totalité de l'intrigue se déroule justement au Brésil. Dans le film, l'espion OSS, quelque peu condescendant, estime alors «qu'une dictature, c'est quand les gens sont communistes, déjà. Ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair». L’acteur oscarisé réagissait à la victoire de Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite accusé de dérive autoritaire.

Sans explication, le message a été supprimé dans la journée de mardi. Est-ce en réaction aux commentaires critiques, qui reprochaient à Jean Dujardin de tourner en dérision un événement sérieux? Toujours est-il qu’il en a remis une couche en début de soirée, publiant cette fois une photo tirée du film montrant OSS à Rio de Janeiro. La légende, «Quel pataquès!!», est encore une citation du film.

Voir cette publication sur Instagram

Quel pataquès!! #oss #rionerepondsplus #bresil

Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin) le

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • has6 le 30.10.2018 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être que les gens en ont marre de la corruption au Brésil.....

  • Washington, Lincoln, Obama le 30.10.2018 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a raison de s'en moquer, sinon on devrait en pleurer. Ce qui reste du Brésil est le beau temps. Je doute par contre que ça suffise pour sauver ce pays.

  • Citoyen 57 le 31.10.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Les donneurs de leçon . La population brésilienne a choisi son président par la voie des urnes... si celui ci ne lui plait pas elle en choisira un autre la prochaine fois.

Les derniers commentaires

  • Prenons les armes le 31.10.2018 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je propose une chasse au président Jair Bolsonaro, un peu comme à l'image de l'Irak, de la Libye ou de la Syrie où on a su répandre paix et démocratie

  • bobby le 31.10.2018 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    Surprenant de voir autant de fins analystes politique du Brésil ici! Il y a vraiment des talents cachés dans la région du Luxembourg, bien caché ahah

  • @Mieux le 31.10.2018 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel peuple? Sûrement pas les minorités qui se font agresser depuis que l'extrême droite s'est mise à déverser sa haine. Un peuple c'est 100 % de la population, Monsieur. Pas que les égoïstes.

  • @taxi le 31.10.2018 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facile de parler, si on se cache au Luxembourg, n'est-ce pas?

  • Sanders le 31.10.2018 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi tous les supporters luxembourgeois de l'extrême droite ne vont pas en politique? Probablement par peur et honte de montrer leurs visages. Heureusement que l'on peu se cacher sur internet.