Au Mexique

28 janvier 2021 17:51; Act: 28.01.2021 18:00 Print

«L'enfant Jésus» transformé en «enfant Covid»

Des poupées inspirées de l'enfant Jésus ont fait ces jours-ci leur apparition au Mexique. Celles-ci sont en lien avec la pandémie de Covid.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des poupées inspirées de l'enfant Jésus ont fait ces jours-ci leur apparition au Mexique. A ceci près qu'elles sont habillées en médecin ou en infirmière afin de sensibiliser aux dangers de la pandémie. Le 2 février, les Mexicains - catholiques à plus de 80%, selon des statistiques officielles - commémoreront le jour où, selon leur tradition, Jésus a été présenté dans le temple de Jérusalem.

Chaque année, à cette même occasion, la représentation en poupée de Jésus-enfant prend des formes très diverses. Cette fois, c'est l'épidémie qui a servi d'inspiration aux fabricants. Il s'agit de «rendre hommage aux médecins et aux infirmières, qui sont en première ligne, et de sensibiliser la population au fait que nous traversons une situation très difficile», explique à l'AFP Felipe Garrido, qui tient dans le centre historique de Mexico une boutique où sont vendues ces poupées.

11 dollars

En vitrine, une douzaine d'entre elles, de la taille d'un nouveau-né, portent les costumes du «Niño Covid», «l'enfant Covid», à l'instar de «l'enfant Jésus». Les figurines arborent ainsi des masques chirurgicaux, des blouses blanches de médecin, des tenues protectrices des pieds à la tête utilisées par les infirmières, des stéthoscopes, etc. Toutes tiennent en main ce qui ressemble à un gel antibactérien, une façon d'insister sur l'importance de l'hygiène en période d'épidémie.

Bien que l'afflux des clients soit moins important cette année, les autorités craignent que des files d'attente ne se forment à l'entrée des magasins proposant ces poupées, ce qui pourrait encore aggraver une situation déjà délicate au Mexique, la population ne respectant pas scrupuleusement les gestes barrières et le port du masque. Les acheteurs sont déjà nombreux à se presser dans les boutiques, notamment dans la capitale, afin de se procurer ces «enfants-Covid» à des prix pouvant atteindre 220 pesos, soit près de 11 dollars.

«Je viens acheter le "Niño Covid" parce que mon père est médecin. Il aide de nombreuses personnes ayant contracté la maladie. Cela va le protéger», confie Aline Villegas, une physiothérapeute de 26 ans, qui respecte chaque année cette tradition. Dans un passé récent, ces mêmes poupées avaient été habillées en joueurs de football, ce qui avait suscité des critiques de la part de l'Église catholique.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • toutçapourça le 29.01.2021 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    voila une bonne chose!ils mettent fin a ces images et representations de pedopornographie exposé aux yeux de tous:le petit jesus est a poil depuis des siecles mais ca ne choque personne...pfff..

  • Chriss le 29.01.2021 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi, entre les cons qui fabriquent ce genre de chose et ceux qui les achètent, on n'es pas sorti de l'auberge ma p'tite dame !

  • incroyable le 29.01.2021 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci. maintenant je sais.

Les derniers commentaires

  • toutçapourça le 29.01.2021 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    voila une bonne chose!ils mettent fin a ces images et representations de pedopornographie exposé aux yeux de tous:le petit jesus est a poil depuis des siecles mais ca ne choque personne...pfff..

    • @toutçapourça le 29.01.2021 15:12 Report dénoncer ce commentaire

      Vous êtes né tout habillé ? Il n'y a que vous que ça choque car il n'y a que vous qui voyez ça comme de la pédopornographie...

  • Chriss le 29.01.2021 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi, entre les cons qui fabriquent ce genre de chose et ceux qui les achètent, on n'es pas sorti de l'auberge ma p'tite dame !

  • incroyable le 29.01.2021 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci. maintenant je sais.

  • Palamunitan le 29.01.2021 01:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si au Mexique ils devaient faire confiance a Von der Leyen pour se procurer du vaccin, ils mettraient des Burqas aux poupees...

  • Peuple aveugle le 28.01.2021 22:14 Report dénoncer ce commentaire

    La liberté a été mal utilisée ; nous allons la perdre. Nous avons perdu la Mémoire des actes atroces du passé, nous allons donc devoir les (re)vivre. Vos croyances ne tiendront pas face à la réalité.