En Inde

19 septembre 2019 09:16; Act: 19.09.2019 09:33 Print

L'«homme licorne» a été libéré de son excroissance

Une «corne du diable», forme de tumeur qui s'était développée sur le front d'un Indien depuis cinq ans, a finalement été enlevée par les médecins.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis cinq ans, Shyam Lal Yadav a du mal à se regarder dans le miroir. Et pour cause, cet Indien de 74 ans a vu pousser une excroissance sur son front, qui n'a cessé de grandir depuis qu'il s'était fortement cogné la tête en 2014. Si son coiffeur avait «gardé la corne sous contrôle» jusque là, le vieux fermier, miné par son apparence, a décidé d'agir en demandant l'aide à des neurochirurgiens de l'hôpital Bhagyoday Tirth, rapporte le Sun. Ceux-ci ont effectué un retrait complet de la protubérance.

Cette excroissance, appelée corne sébacée, est une tumeur - souvent bénigne - qui se forme à partir de kératine présente dans la peau et les ongles. Elles peuvent se développer sur le visage, les mains, les oreilles et les ongles. Dans de rares cas, le pénis peut également être touché. Les traitements varient, mais ils peuvent inclure une chirurgie, une radiothérapie et une chimiothérapie, a expliqué l'un des chirurgiens, qui n'arrive toutefois pas à donner la cause exacte d'une telle excroissance: «Cela peut être dû à une forte exposition à des radiations ou à la lumière du soleil».

Immédiatement après son retrait, de la peau a été greffée sur la plaie. Complètement guéri, Shyam peut maintenant se consacrer à sa nouvelle vie.

(L'essentiel/szu)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • WhaleWhisperer le 19.09.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    C'est étrange que ce genre de maladie semble être plus fréquent en Inde qu'ailleurs. Il y avait aussi un homme qui était opéré pour libérer ses mains et pieds de pareilles tumeurs, mais celà a repoussé 1 ou 2 ans plus tard, et encore pire qu'avant. Cause génétique plus probable dans le génôme des Indiens? Infection avec des bactéries ou virus spécifiques qui sont nocifs pour le génôme et provoquent ce type de tumeurs comme effet long-terme chez une personne infectée? Prduits chimiques utilisés dans l'industrie ou l'agriculture sans protection appropriée? Eaux ou air pollué chimiquement?

  • Enrique le 20.09.2019 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    La fidélité de sa femme ne fait plus aucun doute...

  • julie le 19.09.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui ça me rappelle aussi l enfant avec ses 500 dents

Les derniers commentaires

  • Enrique le 20.09.2019 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    La fidélité de sa femme ne fait plus aucun doute...

  • patience le 20.09.2019 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne vit plus avec les réseaux sociaux qui montrent tout

  • julie le 19.09.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui ça me rappelle aussi l enfant avec ses 500 dents

  • WhaleWhisperer le 19.09.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    C'est étrange que ce genre de maladie semble être plus fréquent en Inde qu'ailleurs. Il y avait aussi un homme qui était opéré pour libérer ses mains et pieds de pareilles tumeurs, mais celà a repoussé 1 ou 2 ans plus tard, et encore pire qu'avant. Cause génétique plus probable dans le génôme des Indiens? Infection avec des bactéries ou virus spécifiques qui sont nocifs pour le génôme et provoquent ce type de tumeurs comme effet long-terme chez une personne infectée? Prduits chimiques utilisés dans l'industrie ou l'agriculture sans protection appropriée? Eaux ou air pollué chimiquement?

    • On y va le 19.09.2019 18:43 Report dénoncer ce commentaire

      J ai fait le même commentaire. En indiquant en plus que la po'usion y est massive et diverse. Et qu on devrait en prendre exemple pour éviter celz chez nous car cela commence . Mais on continue pourtant de polluer. L alzettte mais faute avouée à moitié pardonné hein...

    • Sam1952 le 20.09.2019 07:24 Report dénoncer ce commentaire

      Hummmmm!!! , si ces cas bizarres sont fréquents , il faut regarder vers toutes ces manipulations chimiques , sans précautions! .