Coronavirus

28 février 2020 14:54; Act: 28.02.2020 15:26 Print

L'Italie combat la psychose avec l'humour

Apérivirus à Milan, masques de protection fantaisistes fabriqués avec un pot de Nutella, «Corona Cake»... L'Italie lutte aussi contre le coronavirus avec l'humour.

Sur ce sujet
Une faute?

Apérivirus à Milan, masques de protection fantaisistes fabriqués avec un pot de Nutella, glace en forme de virus: l'Italie combat aussi par l'humour l'épidémie qui touche depuis vendredi, le pays le plus touché d'Europe. Milan, la capitale économique située à 60 km du foyer de contagion en Lombardie (nord), a déjà lancé la mode des «apérivirus». Dans la version locale de cette «happy hour», on peut boire dans l'après-midi un apéritif en grignotant à un prix inférieur à ceux pratiqués normalement. Les bars avaient été fermés dans un premier temps à Milan, à l'heure traditionnelle de l'apéro, à partir de 18h, et jusqu'au petit matin.

La pâtisserie Gelateria Infinito, aux abords de Crémone, autre zone de Lombardie où ont été détectés de nombreux cas, a répliqué en créant un gâteau glacé appelé «Corona Cake» et qui présente les excroissances typiques du virus Covid-19 rappelant une couronne, à l'origine du nom de coronavirus. «Nous savons que la question est sérieuse mais nous croyons que ce n'est pas avec la tristesse et la peur que l'on peut résoudre les problèmes. L'important, c'est de respecter les consignes et de rester calmes. Si en attendant on mange une bonne glace, ça ne peut certainement pas faire de mal», ont expliqué les propriétaires de la pâtisserie, Andrea Schirali et sa femme Daniela, au quotidien La Repubblica.

Mais c'est sur les réseaux sociaux que le sens de l'humour des Italiens s'exprime pleinement avec d'innombrables photos ou vidéos. Ainsi la photo montrant le maire d'une ville pensif avec cette légende: «Le métro est un endroit sûr, le temps d'attente est supérieur à la période d'incubation» (14 jours!), ou celle d'un dealer demandant à son client ce qu'il veut, haschisch ou cocaïne et ce dernier qui répond: «Du gel Amuchina», le gel désinfectant le plus connu en Italie au point que «Amuchina» est synonyme de produit désinfectant.

C'est sur ce sujet que circule une vidéo humoristique supposée représenter deux mafieux de Naples, où le premier tente de convaincre le second de passer de la vente de cocaïne à celle d'Amuchina. «Pour l'Amuchina, la demande grimpe en flèche. On l'appelle l'or transparent, les collègues au Honduras sont en train de transformer leurs laboratoires pour produire de l'Amuchina», s'enthousiasme le premier. Le second réfléchit un instant et tend la main pour donner son accord. Juste après, ont voit le premier mafieux s'enduire la main d'Amuchina avant de serrer celle de son nouvel associé.

Sur le prix de l'Amuchina circulent également des annonces humoristiques sur Internet: «Échange 5 litres d'Amuchina contre une Audi RS5 de 2019», un véhicule coûtant environ 100 000 euros. «Ça marche aussi avec une Audi RS5 de 2016, plus 65 000 euros». Les mesures parfois draconiennes prises par les autorités italiennes sont aussi le motif de plaisanteries. Une vidéo humoristique montre ainsi une femme âgée en train d'éternuer. Une seconde plus tard, une équipe des forces spéciales de l'armée fait irruption dans sa maison simultanément par la porte, la fenêtre et le toit.

La palme revient peut-être à cette femme qui s'exclame: «Après une semaine enfermés à la maison (NDLR: à cause des écoles fermées), si mes enfants ne meurent pas du coronavirus, je les tue moi-même!». Plaisanter oui, mais en respectant certaines limites: la police a ainsi présenté à la justice un homme du nord de l'Italie qui avait posté un faux selfie le représentant devant un hôpital, affirmant qu'il était positif au Covid-19 et conseillant à toutes ses connaissances de faire un test...

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ITA le 29.02.2020 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    après le #Coronavirus et et le #Panicvirus, enfin voilà venir un positif #Humourvirus, à consommer sans limitations !

  • Commentavirus le 28.02.2020 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Formidable. Trop marrant

  • piglialacoronaepregha le 28.02.2020 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    je trouve cela drôle. D'une façon ou d'une autre, si on doit s'infecter, ça arrivera. Autant en rire que pleurer. Par contre, pour les personnes âgées et fragiles….c'est très triste

Les derniers commentaires

  • mary le 29.02.2020 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ❤❤

  • ITA le 29.02.2020 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    après le #Coronavirus et et le #Panicvirus, enfin voilà venir un positif #Humourvirus, à consommer sans limitations !

  • Maria.weber.ma le 29.02.2020 04:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon le virus est un peut partout à mon.avie il faut laisser la médecine faire.son travail et espérions que va.pas être terrible le reste est dans les mains de Dieux

    • Benni le 29.02.2020 18:21 Report dénoncer ce commentaire

      Au Vatican, ils travaillent sans cesse pour combattre le virus avec des prières.

  • Mono le 28.02.2020 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'adore les italiens, mon meilleur ami de l'école primaire était italien, il a perdu son papa dans un accident de la route alors qu'il avait 10 ans, 1 ans plus tard pour la fête des pères on devait faire un bricolage en classe et ça nous les brisaient chaque année!

  • piglialacoronaepregha le 28.02.2020 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    je trouve cela drôle. D'une façon ou d'une autre, si on doit s'infecter, ça arrivera. Autant en rire que pleurer. Par contre, pour les personnes âgées et fragiles….c'est très triste