En Suisse

15 mai 2019 17:34; Act: 15.05.2019 17:57 Print

La maman a reçu la lettre égarée de sa fille

Samedi, la police avait retrouvé le cadeau que prévoyait d'offrir dimanche, la petite Amira à sa mère. Ce mercredi, elle le lui a remis.

storybild

La police a rendu son bien à la petite Amira, mercredi. (photo: Police de Lausanne)

Sur ce sujet
Une faute?

Tout est bien qui finit bien. Samedi, via son compte Facebook, la police de Lausanne (Suisse) cherchait à contacter la famille d'Amira, car elle avait retrouvé la lettre que cette petite fille souhaitait offrir à sa maman pour la fête des Mères.

Relayée dimanche par 20 minutes, l'information est parvenue le soir même à la maîtresse d'Amira, qui a tout de suite reconnu le travail de son élève, et a pris contact avec la maman. «Elle m'a envoyé l'article par WhatsApp et j'ai suivi le lien jusque sur le compte Facebook de la police. Là, j'ai vu que des centaines de personnes avaient partagé la publication, pour tenter de me retrouver. Ça m'a fait chaud au cœur», explique la maman.

«Les valeurs que nous défendons»

La police a finalement convenu avec cette dernière qu'elle lui remettrait son cadeau ce mercredi. «Franchement, je n'ai pas les mots pour décrire ce que je ressens. Que ce soit la police, le journal 20 minutes ou toutes ces personnes qui ont fait circuler l'information... je tiens à les remercier tous! De nos jours, on ne s'attend plus à un tel élan de solidarité», souligne la maman d'Amira.

Comme convenu, des agents du poste du quartier de la gare se sont déplacés au domicile de la famille d'Amira et lui ont remis la fameuse lettre. «Si cette mission sort de l'ordinaire, elle correspond tout à fait aux valeurs de proximité que nous défendons», se réjouit un porte-parole de la police de Lausanne.

(L'essentiel/xfz)