En Nouvelle-Zélande

29 novembre 2021 10:49; Act: 29.11.2021 11:59 Print

La ministre part accoucher... à vélo

La ministre néo-zélandaise des Femmes a indiqué avoir mis au monde son bébé après plusieurs coups de pédale pour se rendre à la maternité.

Sur ce sujet
Une faute?

Les femmes du gouvernement néo-zélandais sont décidément de sacrés nanas! Et leur cheffe en tête puisque la Première ministre, Jacinda Ardern, avait fait sensation en emmenant son petit garçon à l'Assemblée des Nations unies en 2018 quelques mois après sa naissance. Cette fois-ci, c'est Julie Anne Genter, ministre des Femmes, qui force l'admiration. Elle a indiqué sur son compte Instagram avoir accouché dans la nuit de vendredi à samedi, après s'être rendue à la maternité... à vélo!

«Mes contractions n'étaient pas si douloureuses quand nous sommes partis de la maison à 2h du matin», raconte-t-elle. «Elles étaient espacées de 2-3 minutes et se sont intensifiées quand nous sommes arrivés à l'hôpital 10 minutes plus tard», précise-t-elle avant d'annoncer que tout le monde se portait merveilleusement bien.

Cet écologiste de bientôt 42 ans est engagée pour la promotion du deux-roues depuis de nombreuses années. Le 22 août 2018, elle s'était également rendue à la maternité à vélo pour accoucher de son premier enfant.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Butterfly le 29.11.2021 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    Ça devait vraiment être de toutes petites contractions parce que je défie toute femme de continuer à pédaler avec la bonne grosse contraction qui vous coupe le souffle et vous plie en deux, et les hommes je n'en parle même pas !

  • Baudouin le 29.11.2021 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations aux parents. Ont-ils pensé à ceci : "Et le vélo, si pète, en chemin ?"

  • Charles le 29.11.2021 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    Et dans une semaine elle va allaiter en réunion de l'assemblée. Compte à rebours...

Les derniers commentaires

  • alfatech le 30.11.2021 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle mascarade......

  • nohumanhater le 30.11.2021 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne conduit pas non Mme euhh. On se fait accompagner plutôt que suivre pour être prise en photo. Et si c’est irresponsable et même plus grave. C’est à cause de personne comme vous qui encensent ces comportements dangereux qu’il n’y a plus de limite à l’exposition dans les réseaux sociaux.

  • LuxThill le 29.11.2021 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ça ne risque jamais d’arriver à nos éminences vertes.

  • Vélo sans selle le 29.11.2021 19:26 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas chez nous que cela risque d'arriver.. On se ferait renverser avant d'arriver à la clinique..

  • Butterfly le 29.11.2021 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    Ça devait vraiment être de toutes petites contractions parce que je défie toute femme de continuer à pédaler avec la bonne grosse contraction qui vous coupe le souffle et vous plie en deux, et les hommes je n'en parle même pas !

    • Plouf Plouf le 29.11.2021 23:52 Report dénoncer ce commentaire

      @ Butterfly, vos contractions à couper le souffle ne correspondent pas aux contractions que j'ai eues...C'est très subjectif et c'est propre à chacune.