Maghreb

08 janvier 2018 22:32; Act: 09.01.2018 10:31 Print

La neige recouvre les dunes du désert du Sahara

D'importantes chutes de neige ont touché le Haut-Atlas et le Moyen-Atlas, au Maroc et certaines régions de l'Algérie. Le gouvernement marocain a lancé un plan de lutte contre le froid.

storybild

Neige sur les hauts plateaux au Maroc. (photo: DR/Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Maroc fait face depuis quelques jours à une vague de froid inhabituelle, avec d'importantes chutes de neige dans les régions montagneuses et la mise en place d'un dispositif antifroid dans les zones les plus affectées. «Les températures sont globalement en dessous de la normale, d'importantes chutes de neige ont touché le Haut-Atlas et le Moyen-Atlas, à partir de 900 mètres d'altitude, avec des températures pouvant descendre à -5°C», a indiqué lundi, à l'AFP, un responsable de la Météorologie nationale.

L'intérieur du pays, avec ses massifs montagneux habitués aux hivers très rigoureux, a été le plus rudement affecté par cette vague de froid qui se fait ressentir depuis vendredi. Plusieurs routes ont été coupées du fait de la neige, selon le ministère des Transports, aggravant l'isolement des villages en altitude.

«Les gens se retrouvent isolés, les routes sont coupées, les éleveurs ne peuvent plus nourrir le bétail», a déploré un habitant de Ben Smim, joint par l'AFP, dans son village niché au pied du Moyen-Atlas.

Le ministère de l'Intérieur a appelé à la «mobilisation de l'ensemble des secteurs gouvernementaux», affirmant que plus de 500 000 personnes bénéficieront d'un plan de lutte contre le froid (distribution de couvertures, de denrées alimentaires...). La Fondation Mohammed V pour la solidarité a de son côté annoncé avoir déployé un programme «Opération grand froid» dans les régions montagneuses enclavées.

Le froid touche également, dans une moindre mesure, la côte atlantique. À Rabat, un orage de grêle s'est abattu sur la ville lundi. Une impressionnante trombe marine a été observée dimanche au large de la capitale administrative. Les pluies importantes sont accueillies avec un certain soulagement par les agriculteurs qui s'inquiétaient des risques de sécheresse. En ce début d'année 2018, les températures sont en dessous des normes saisonnières dans divers points du globe.

En Algérie également, la neige est tombée comme on peut le voir sur les photos ci-dessous prises à Aïn Sefra, à 1 500 m d'altitude. Les chutes de neige ont débuté dimanche matin pour rapidement recouvrir les dunes de sable. Si ce n'est que la 4e fois qu'il neige dans le Sahara sur les 37 dernières années, un média algérien rappelle qu'il s'agit déjà de la troisième fois sur ces cinq dernières années.

La nieve ha vuelto a hacer acto de presencia, por segundo año consecutivo, en algunas zonas del desierto del Sahara. Las imágenes captadas durante el pasado fin de semana cerca de la ciudad de Aïn Séfra, en la provincia de Naâma ($Argelia) muestran un atractivo paisaje en los colores rojizos y marrones de la arena quedan escondidos por el blanco de la #nieve, que en algunas zonas elevada ha llegado a superar los 15 centímetros de grosor. Aïn Séfra, una ciudad con cerca de 35.000 habitantes, se encuentra a unos 1.080 metros de altitud pero incluso en los meses de #invierno en pocas ocasiones tiene temperaturas por debajo de los 10 grados centígrados. La #nevada de la primera semana de este año es la tercera que se registra en esta zona del norte del #Sahara en el último medio siglo; las dos anteriores correspondieron a diciembre de 2016 y febrero de 1979. Une publication partagée par Noticia al Día (@noticiaaldia) le 8 Janv. 2018 à 6 :29 PST

La nieve ha vuelto a hacer acto de presencia, por segundo año consecutivo, en algunas zonas del desierto del Sahara. Las imágenes captadas durante el pasado fin de semana cerca de la ciudad de Aïn Séfra, en la provincia de Naâma ($Argelia) muestran un atractivo paisaje en los colores rojizos y marrones de la arena quedan escondidos por el blanco de la #nieve, que en algunas zonas elevada ha llegado a superar los 15 centímetros de grosor. Aïn Séfra, una ciudad con cerca de 35.000 habitantes, se encuentra a unos 1.080 metros de altitud pero incluso en los meses de #invierno en pocas ocasiones tiene temperaturas por debajo de los 10 grados centígrados. La #nevada de la primera semana de este año es la tercera que se registra en esta zona del norte del #Sahara en el último medio siglo; las dos anteriores correspondieron a diciembre de 2016 y febrero de 1979. - #araguanuncia Une publication partagée par AraguAnuncia (@araguanuncia) le 8 Janv. 2018 à 8 :09 PST

(L'essentiel/nxp/20 minutes/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tout va bien le 08.01.2018 22:45 Report dénoncer ce commentaire

    Réchauffement climatique

  • ladeux le 09.01.2018 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non. C'est un phénomène naturel qui est vieux depuis la nuit des temps. Ce n'est pas la première fois que cela arrive

  • Pierre du Clocher le 09.01.2018 06:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ... Et si Trump avait raison..? Il y a effectivement un réchauffement négatif du climat..!

Les derniers commentaires

  • Carina le 09.01.2018 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Anggun a beaucoup prié pour que la neige tombe au Sahara.

  • Ech le 09.01.2018 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Anggun le chantait déjà en 1997

  • ladeux le 09.01.2018 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça doit manqué d'oxygène en haut du cloché!

  • ladeux le 09.01.2018 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non. C'est un phénomène naturel qui est vieux depuis la nuit des temps. Ce n'est pas la première fois que cela arrive

  • Génie raisonné le 09.01.2018 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il s'agit plutôt du déplacement des pôles. noublions pas que le climat du nord de la pangée (actuellement larctique) fut un temps tropical.