Aux États-Unis

19 octobre 2018 14:49; Act: 19.10.2018 15:16 Print

Le bus ignore un panneau, le pont plie sous son poids

Une vidéo impressionnante montre un autobus de 35 tonnes traverser un pont dont le poids maximum est limité à 10 tonnes.

Sur ce sujet
Une faute?

Samedi, un bus de 35 tonnes a traversé le Beaver Bridge, un pont construit en 1943 et situé dans l'État américain de l'Arkansas. Petit problème: la limite de poids supportée par l'ouvrage est de dix tonnes. La masse du car a littéralement fait plier la structure de l'édifice. Filmée le 13 octobre dernier par Barb Hartman Mather, la vidéo a été visionnée près d'un million de fois.

Selon les premières informations, le chauffeur aurait ignoré le panneau indiquant la restriction de poids ainsi que les avertissements des personnes à proximité, avant de s'engouffrer très lentement sur le pont suspendu. Fort heureusement, la charpente a résisté au passage de l'autobus et personne n'a été blessé dans l'aventure.

Après la publication de la vidéo, le département des transports de l'Arkansas a fermé le pont pour l'inspecter sous toutes ses coutures. Après un premier examen, l'équipe d'entretien a déterminé qu'il n'y avait aucun dommage. L'administration a toutefois décidé de bloquer l'accès afin d'y effectuer une inspection structurale supplémentaire. Vieux de 75 ans, le pont est inscrit au registre national des lieux patrimoniaux. Il a également été présenté dans le film «Elizabethtown» de 2005, avec notamment Orlando Bloom.

(L'essentiel/jfe)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JiPé le 19.10.2018 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un bus de 35 tonnes? Bah voyons... Le poids d’un autocars simple essieu type Man (sans passager), c’est 15 tonnes!

  • loi le 20.10.2018 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme d'habitude on trouve de tout dans les commentaires. On a l'impression qu'ici on a des ingénieurs en automobile, des ingénieurs civils etc. ne remarquant même pas que ce bus a bien trois essieux, et connaissant évidemment la réglementation aux USA.

  • stacato le 20.10.2018 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce pont aurait bien pu s’effondrer aussi ! On ne rigole pas avec cela

Les derniers commentaires

  • loi le 20.10.2018 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme d'habitude on trouve de tout dans les commentaires. On a l'impression qu'ici on a des ingénieurs en automobile, des ingénieurs civils etc. ne remarquant même pas que ce bus a bien trois essieux, et connaissant évidemment la réglementation aux USA.

  • MartyMcFly le 20.10.2018 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Regardez bien les quelques dernières secondes de la fin de la vidéo: La voiture Jeep qui s'était arrêtée, fait demi-tour... Cet automobiliste n'a probablement pas osé passer par dessus le pont, après avoir vu les déformations temporaires provoqués par le bus en sévère excès de poids!

  • stacato le 20.10.2018 14:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce pont aurait bien pu s’effondrer aussi ! On ne rigole pas avec cela

  • ginette le 20.10.2018 12:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais 35 tones

  • denaalen le 20.10.2018 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un bus de 35 tonnes, ça n'existe pas...