Facebook

12 février 2019 07:28; Act: 12.02.2019 10:33 Print

Le chien de Zuck a causé le rachat de WhatsApp

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a raconté que son chien Beast avait été l'«arme secrète» pour finaliser l'acquisition du service de messagerie en 2014.

Sur ce sujet
Une faute?

Mark Zuckerberg peut remercier son chien Beast. Ressemblant à une serpillière à franges, ce puli hongrois a joué un rôle décisif en 2014, rapporte Business Insider. Dans une interview diffusée dimanche sur CNN, le cofondateur et patron de Facebook est revenu sur les négociations entre lui et le cofondateur de WhatsApp, Jan Koum, qui ont abouti à l'époque au rachat de la populaire app de messagerie instantanée pour la somme colossale de 19 milliards de dollars.

«Je pense que mon chien Beast est en fait l'arme secrète», a révélé le milliardaire américain. «Il y avait un moment de tension et Jan a dit: "D'accord, je dois y réfléchir"». Mark Zuckerberg a expliqué que la pièce dans laquelle ils se trouvaient était silencieuse jusqu'au moment où son chien Beast est entré «un peu confus». «Il s'est dit: "Qu'est-ce qui se passe? Ces deux types sont assis en silence". Beast s'est approché de Jan et a sauté sur ses genoux. Puis Jan a commencé à le caresser et une seconde plus tard, il a dit: "D'accord, je pense que c'est bon"».

Beast qui fait partie de la famille Zuckerberg depuis mars 2011, possède évidemment sa page Facebook. Quant à Jan Koum, il a quitté Facebook au mois d'août 2018 à la suite de divergences sur la manière de monétiser l'application WhatsApp, notamment.

(L'essentiel/man)