Bourde au Canada

13 mars 2018 08:32; Act: 13.03.2018 09:57 Print

Le roi des Belges accueilli avec un drapeau allemand

Au moment de la visite du couple royal belge à Ottawa, au Canada, un drapeau allemand a été hissé par erreur. Il a été rapidement retiré et remplacé.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un drapeau allemand au lieu du belge, pour accueillir le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde: cette erreur a été commise au beau milieu du jardin de la résidence de la représentante de la reine Elizabeth II, chef d'État en titre du Canada, au moment de la visite du couple royal belge. Deux petits drapeaux, l'unifolié canadien avec sa célèbre feuille d'érable et celui d'Allemagne, étaient liés par un ruban jaune sur un érable à sucre, planté il y a plus de 40 ans par la reine Fabiola de Belgique.

La bévue a été rapidement corrigée. Les drapeaux allemand et belge partagent les mêmes trois couleurs mais l'un a des rayures verticales et l'autre horizontales. «Pendant que nous préparions la cérémonie, il a été porté à notre attention qu'il y avait eu un mélange avec un petit drapeau servant à identifier l'arbre planté par Sa majesté la reine Fabiola en 1977», a expliqué Marie-Eve Létourneau, porte-parole de la gouverneur générale du Canada Julie Payette. «Nous avons corrigé cela immédiatement», avant l'arrivée des souverains belges venus pour, à leur tour, planter un arbre dans le jardin.

La capitale canadienne a déployé de nombreux drapeaux belges pour l'arrivée du roi et de son épouse en calèche à la résidence de Mme Payette. Ils ont débuté lundi une visite officielle d'une semaine au Canada, au cours de laquelle des étapes à Toronto et Montréal sont aussi prévues. Ils sont accompagnés d'une délégation de ministres, d'entrepreneurs et d'artistes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • iro-nique le 13.03.2018 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    Quand l'humour canadien rencontre l'humour belge lol, bon on va dire qu'au moins les couleurs étaient bonnes...

  • Pépé du centre le 13.03.2018 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas faux le drapeau allemand pour les origines Saxe-Cobourg-Gotha de la famille royale belge

  • l'amoroso le 13.03.2018 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    Les souverains n'ont pas été accueilli avec un drapeau allemand puisqu'il a été échangé bien avant leur venue

Les derniers commentaires

  • Pépé du centre le 13.03.2018 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas faux le drapeau allemand pour les origines Saxe-Cobourg-Gotha de la famille royale belge

  • Pépé réaliste le 13.03.2018 17:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est la faute à Poutine...

  • FMST le 13.03.2018 17:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je me demande si notre "bon" roi l'a même remarqué. A mon avis c'est "Son Altesse" qui a tiqué. Oui faut lui dire "Votre Altesse" sinon elle pique une crise, il paraîtrait.Son père Patrick était tout le contraire, que de belles soirées pré-electorales et de javas au Los Angeles...

  • Zeljko le 13.03.2018 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on banalise la médiocrité dans des domaines prestigieux comme la diplomatie voilà le résultat.

  • Bon sens le 13.03.2018 16:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amusant ! Cela ne m’aurait alors pas étonné de Trump par contre